2018 revue et corrigée : on ne pourrait plus s’en passer!

The following two tabs change content below.

Hier, au Théâtre du Rideau Vert , avait lieu la première médiatique tant attendue de 2018 Revue et Corrigée. Mis en en scène par l’autrice et actrice Natalie Lecompte,  le spectacle met en vedette Martin HérouxMarc St-Martin, Suzanne Champagne et Benoit Paquette qui accueillent parmi leurs rangs la nouvelle recrue Joëlle Lanctôt,  découverte dans la comédie musicale Mary Poppins.

Les merveilleux comédiens ont su interpréter, avec le talent qu’on leur connaît, tous les textes signés par Cassandre Charbonneau-Jobin, Luc Michaud, Justine Philie et Dominic QuarréPortant les costumes de Suzanne Harelils ont brillamment exécuté les chorégraphies de Émily Bégin sur la musique de Christian Thomas.

Tout d’abord, Madame Denise Filiatrault, directrice artistique du Théatre du Rideau Vert, nous a souhaité la bienvenue, suivie de Justin Trudeau, avec son costume de velours vert ( un clin d’oeil au TRV ou au pot?) qui nous a souhaité également la bienvenue ainsi que la bienvenue au pot. Un monologue hilarant.

Nous avons eu droit à une parodie de Louis-Josée Houde au Gala de l’ADISQ et à un clin d’œil à La Bolduc. Évidemment, il y a eu des rappels d’événements sur la politique, notamment sur les élections que nous avons vécues en octobre dernier avec  les trois perdants qui se sont retrouvés à Y a du Monde à Messe et  sur nos écoles en mauvaise condition le manque d’argent pour les rénover…..  Il va de soi que la revue  2018 Revue et corrigée n’aurait pas été complète sans la présence de Donald Trump et de Gaétan Barrette dans des sketches différents. La tirade de René Lévesque fut certainement la partie du spectacle qui a provoqué le plus d’applaudissements et de bravos. La scène de François Legault qui apprend aux nouveaux arrivants  fut également fort bien reçue.Le tout s’est complété avec la célébration des 50 ans de Céline…

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux bons moments que nous avons vécus. Ce fut un défilé constant de personnages, de blagues vraiment drôles et sans méchanceté envers qui que ce soit, ce qui est fort appréciable et apprécié. Il faut dire que l’actualité de 2018 a fourni à toute l’équipe de quoi nous présenter un spectacle sans faille et réussi avec brio.

On se demande bien ce que nous ferions sans cette revue, qui est devenue un incontournable dont on ne peut se passer de plus en plus. C’est donc à voir sans faute, en vous souhaitant autant de plaisir que nous en avons eu.

 La présentation de la revue se poursuit jusqu’au 5 janvier 2019. Les billets sont disponibles ici.

Crédits Photos : François Laplante Delagrave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *