À cinq pieds de toi : au cœur de la fibrose kystique !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

La fibrose kystique est une maladie mortelle qui touche principalement le système digestif et les poumons. C’est dans le quotidien d’une jeune fille atteinte par la maladie que le film À cinq pied de toi, qui est désormais disponible sur vos grands écrans, nous invite.

Stella, âgée de 17 ans, a un quotidien particulier puisqu’elle le passe majoritairement à l’hôpital. Une routine que la jeune femme partage dans des vidéos afin d’informer le plus de monde possible sur ce qu’est la fibrose kystique. Malgré sa maladie, la jeune femme semble heureuse et bien entourée, mais la vie de Stella va prendre un tout autre sens lorsque Will va débarquer au sein de l’hôpital. Ce jeune homme, atteint lui aussi par cette maladie, est tout l’opposé de Stella puisque, de son côté, il a décidé de profiter simplement de la vie. Par peur d’attraper une vilaine bactérie, les deux jeunes adultes doivent garder une distance de 6 pieds mais, malgré cet obstacle, ils ne vont pas manquer l’occasion de tomber amoureux.

Bien que la bande-annonce nous en dit déjà long sur l’histoire du film de Justin Baldoni, on ne peut s’empêcher de vouloir le regarder et d’y prendre plaisir.  Les acteurs principaux, Haley Lu Richardson et Cole Sprouse, livrent une solide performance et portent leur personnage avec soin. La belle chimie entre les deux nous donne une envie irrésistible qu’un miracle se produise pour qu’ils puissent vivre leur amour au grand jour et sans aucune conséquence. La musicalité qui accompagne les scènes est également choisies avec soin. Nous avons d’ailleurs pu entendre Medecine de Daughter ou encore Up Up & Away de Chance Pena.

Il évident que ce nouveau film dramatique cherche à nous sensibiliser sur la maladie mais, ce qui nous frappe pourtant davantage, c’est l’humour sarcastique qui prend le pas sur les répliques et fait l’une des force de À cinq pieds de toi.

Crédit photo : Cineplex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *