Antoine Lachance : bien plus qu’un one night !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Dans le cadre du Festival d’été de Québec, l’auteur-compositeur et interprète Antoine Lachance ouvrait la soirée à Roxane Bruneau dans l’intime salle de l’Impérial Bell. Une manière pour l’artiste de se présenter à travers son univers pop rock où s’y glisse quelques fois de l’électro et un léger vent de folk.

Après Cimetière d’avions paru en 2016, Antoine a sorti cette année un deuxième album éponyme traitant de sujets lourds tout en ayant un esprit musical dansant. C’est donc dans sa matière que celui-ci nous a entraînés avec passion.

Le chanteur et ses musiciens nous ont offert une performance incroyable tout au long de ce spectacle. L’ambiance et la chimie qui étaient sur scène se propageaient dans toute la salle et créaient assez vite une belle rencontre entre le public et l’artiste qui, bien qu’il enchaînait les chansons de son répertoire , prenait tout de même du temps pour raconter des anecdotes et lui parler dans les yeux.

Une soirée qui nous a laissé de bons moments comme la pièce Triangle qui s’est démarquée tant par le texte que par la mise en scène orchestrale qu’elle implique ou encore l’excellente reprise de Fous n’importe où de Daniel Bélanger qui nous a montré toute l’étendue de sa capacité vocale.

Après nous avoir partagé son single Le creux de ta vague , Antoine Lachance nous a laissés sur ces mots : J’espère que la date et marché et que ce ne sera pas qu’un one night. De notre côté, il est évident que le pari est gagné!

Crédits photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *