« Mon ami Walid », par Adib Alkhalidey et Julien Lacroix

« Mon ami Walid » est une tragi-comédie présentée en 73 minutes et mettant en vedette une impressionnante distribution de comédiens. À la tête de l’histoire, nous retrouvons Walid (joué par Adib Alkhalidey) et Antonin (incarné par Julien Lacroix), deux collègues de travail névrosés. À la suite d’une journée mouvementée et haute en émotions, Walid veut mettre fin à ses jours. Antonin, qui passe heureusement par là, déjoue son collègue et l’en empêche, changeant ainsi le destin et le cours de l’histoire.

Lire la suite

Dans le cosmos de Virginie Fortin

« C’est une Virginie tout à fait confiante et fière qui fit son entrée sur scène, mercredi soir. Elle semblait être dans une forme incroyable, prête, solide, « groundée ». On la sentait, dès les premières minutes, en harmonie avec son spectacle nettement rodé et assumé. »

Lire la suite

L’Inscape d’Alexandra Stréliski

« Au lendemain du lancement d’Inscape, le nouvel album – le deuxième – de la pianiste Alexandra Stréliski qui se tenait au Centre Phi à Montréal, hier soir, je cherche encore mes mots, les bons, les plus justes. »

Lire la suite

La magistrale symbiose des Cowboys fringants et de l’OSM

Il est rare d’entendre ou de dire les mots « Cowboys fringants » et « L’OSM » dans la même phrase, pas vrai? Pourtant, ces derniers soirs, c’est bel et bien ce qu’il y avait sur toutes les lèvres, car, pour leur 20e anniversaire, les chanteurs et musiciens de la formation se sont payé ce trip: se produire en concert à la Maison Symphonique de la Place-des-arts, aka, comme le disait tout sourire Karl Tremblay samedi soir dernier, « ce beau chalet en bois rond », magistralement accompagnés des virtuoses de l’Orchestre Symphonique de Montréal.

Lire la suite

« Au pied du lit de mon père », une pièce poignante!

« Samedi dernier avait lieu la troisième représentation de la pièce de théâtre « Au pied du lit de mon père », une comédie-dramatique écrite et scénarisée par le comédien Jocelyn Blanchard. »

Lire la suite

Le cœur et la science de Pierre Lapointe aux FrancosFolies

Pierre Lapointe ne me connaît pas. Je ne le connais pas non plus, personnellement. Mais du plus loin que je me souvienne, il a toujours fait partie de ma vie, malgré lui, par ses textes aussi poétiques que poignants, tantôt émouvants, tantôt ironiques, mais constamment illustrés par de magnifiques images qui nous transportent dans l’imaginaire. Samedi soir, pour l’avant-dernière journée des FrancoFolies de Montréal, les spectacles Bell nous présentaient La science du coeur de Lapointe, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Lire la suite