Capitaine Marvel : quand la science et la comédie ne font plus qu’un!

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

À la veille de la Journée internationale des droits des femmes, quoi de mieux que d’avoir sur grand écran un film qui, de la réalisation au personnage principal, met celle-ci à l’honneur pour la première fois dans l’univers de Marvel?! Ce rôle important a été attribué à Brie Larson. Un énorme défi relevé pour la jeune comédienne qui a travaillé aussi fort pour son personnage que son personnage lui-même pour sa mission.

En effet, Captain Marvel nous amène dans les années 90 où nous faisons la rencontre de Vers, qui à l’allure d’une adolescente de l’époque et qui détient une force qu’elle ne sait pas maîtriser. À la suite d’un accident, celle-ci a perdu la mémoire et s’est retrouvée sur la planète Kree  aux côté de Yon-Rogg interpété par nul autre que Jude Law. Celui-ci a retrouvé Vers et a l’a pris sous son aile pour affronter les Skrulls avec lesquels il mène une guerre depuis longtemps. À la suite d’un combat qui tourne mal, Vers est kidnappé et se retrouve sur la Terre où elle va prendre connaissance de son passé et tenter de retrouver celle qu’elle est véritablement Carol Denvers. Au passage sur sa planète natale, la jeune femme fait la rencontre de Fury un policier interprété, quant à lui, par Samuel L. Jakson qui n’est plus à présenter pour les fans de Marvel. Ce personnage va prendre assez rapidement une place de choix puisqu’il va être d’un grand soutien tout au long du film.

Ce 21 ème film signé Marvel met encore une fois la barre haute sur sa qualité d’attirer notre attention en alliant science-fiction et comédie. Bien que la qualité du graphisme est encore une fois remarquable, c’est la chimie entre les acteurs et la belle dose d’humour qui s’y dégage qui donnent le rythme au film. Bien que le film puisse avoir un univers complexe au sein de Marvel et que beaucoup des personnages qui en font partie se rejoignent de film en film, on ne ressent pas forcément le besoin d’être un connaisseur pour en apprécier l’histoire.

Le but n’est pas seulement de nous en mettre plein la vue, mais de s’attarder sur le courage et la force qui habitent l’humain, et particulièrement la femme dans ce cas, en se relevant après chaque échec. Le choix musical a également son importance puisqu’il reflète d’une belle manière l’époque choisie. C’est entre autre avec Nirvana, No Doubt et TLC que nous avons pu vivre cette belle aventure qui prend l’affiche sur vos écrans ce jeudi 7 mars.

Crédits Photos : MARVEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *