Le groupe Slipknot revient à la charge avec We Are Not Your Kind

The following two tabs change content below.

S’assumer et surprendre

Le tout nouvel opus de la bande d’Iowa, sorti le 9 août dernier, se rapproche déjà chaudement de la première place du Bilboard américain et britannique. Comment Slipknot, qui sont loin d’être des artistes grand public à la base, ont-ils réussi à s’imposer comme l’un des groupes les plus influents des dernières décennies? Un seul mot : authenticité. Pour les fans des premiers albums, il ne faut pas s’attendre à retrouver ce son si radical qui en a charmé plus d’un. C’est justement la prise de risques, la créativité et l’exploration issues de We Are Not Your Kind qui fait sa force.

À la première écoute, l’album laisse son auditeur perplexe, car il ne se veut pas être un simple album agressif et rempli de colère. Toutefois, après plusieurs écoutes, on peut rapidement constater toute la profondeur, les nuances et l’originalité des morceaux. D’ailleurs, l’album porte son nom à merveille, car il illustre bien la personnalité du groupe, qui ne cherche pas à plaire, mais à faire ce qu’il lui plaît. Ce nouvel album n’a peut-être pas la même rage que l’on pouvait entendre à leurs débuts, mais, chose certaine, l’album est sombre et glauque à souhait ! C’est en fait ce qui rend cet opus si fascinant. La composition musicale, ainsi que l’écriture du vocaliste Corey Taylor, démontrent une impressionnante maturité.

Rester authentique tout en prenant des risques

En d’autres mots, ce n’est pas le bûchage sur des tempos effrénés dont les fans ont l’habitude d’entendre qui nous glace le sang, mais bien les atmosphères lourdes et inquiétantes que l’on ressent en écoutant chacun des morceaux qui fait le charme de cet album. Les membres du groupe nous prouvent qu’ils sont loin d’être au sommet de leur art, car cet oeuvre se veut déstabilisante et pique la curiosité.

Après avoir vécu une certaine crise d’inspiration lors du précédent album, ils nous reviennent en force avec un son frais, original, tout en restant fidèles à leur identité. Le mélange de mélancolie et de haine crée une expérience tout aussi explosive que troublante. D’une qualité honorable, on ressent aussi que les membres savent travailler ensemble plus que jamais afin de créer une oeuvre qui se tient du début à la fin. Chaque musicien a su saisir son rôle, que ce soit les riffs assourdissants, la batterie pesante en plus de l’utilisation ingénieuse de sons électroniques.

L’album se veut très complet, car il nous offre ce bon vieux son abrasif avec des chansons tel que Nero Forte, Red Flag, Orphan ou encore Solway Firth, mais aussi des sonorités étranges et inquiétantes telles Birth of The Cruel, A Liar’s Funeral ou encore Spiders. Ce nouvel album est d’autant plus accessible qu’intense, car il offre un intéressant cocktail d’agressivité et d’harmonie.

Alors que certains albums du même genre se résument à vous donner des maux de tête pendant des semaines, celui-ci nous offre une expérience loin d’être relaxante, certes, mais qui ne vous donnera pas envie de vous passer le tympan au barbelé. En somme, si vous êtes fan de métal ou vous cherchez tout simplement à terrifier vos voisins, cet album en vaut le détour ! We are Not Your Kind est un album du genre à ne laisser personne indifférent, que l’on aime ou pas.

 

Crédit de la photo en couverture : © Roadrunner Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *