Hommage à Paul Anka : un incontournable à ne pas manquer!

The following two tabs change content below.

Hier après-midi avait lieu, au Cabaret du Casino de Montréal, la première du spectacle Hommage à Paul Anka mettant en vedette Yanick Lanthier,  accompagné de ses trois choristes et son ensemble musical.

Une belle salle pratiquement pleine à craquer attendait l’arrivée de ce beau jeune homme qu’est Yanick Lanthier. Après les avertissements d’usage, l’orchestre a amorcé un pot-pourri instrumental des différents succès de Paul Anka qui a été suivi de l’entrée de Yanick dans la salle sur le premier hit qu’a connu Anka, Diana. Je ne sais pas pourquoi, mais cette chanson a le don de venir me chercher... Plusieurs autres succès ont été interprétés, entre autres For Once in my Life et You and I qu’il a chanté avec une de ses choristes, Rita Tabbakh, Par la suite, il nous a fait danser une Bossa Nova sur Eso Beso dont il a écrit les paroles. Il a aussi chanté, en duo avec Nancy Fortin, I’m not Anyone que Nancy a aussi traduite en français sous le titre Je suis comme je suis, un très beau texte qui ne laisse personne indifférent. Avec sa troisième choriste, Florence Lefebvre Gagnon, nous avons pu entendre Do I Love You dont la musique est signée par Claude François.

Plusieurs autres airs ont suivi, pour nous revenir avec d’autres grands succès de Paul Anka tels que Put your Head on my Shoulder, Puppy Love, Lonely Boy et You Are my Destiny en conclusion. Il va sans dire qu’il ne pouvait pas nous quitter sans nous avoir bercés avec l’incontournable My Way, qui fut la chanson qu’il a choisie pour son rappel. Cette chanson est de Claude François. Ce dernier l’a traduite en anglais pour Frank Sinatra mais elle a également été interprétée par l’immortel Elvis Presley.

Composé de Richard Gagnon (trombone), Steeve Moran (trompette), Patrick Coiteux (saxophone), Daniel Loyer (piano), Francis Hétu (guitare), Philippe Brochu (batterie), Gilles Boulet (clavier ) et de Denis Fortier (basse et direction musicale), l’ensemble instrumental a participé activement et  professionnellement à cette performance. De son coté, Yanick Lanthier a tout pour plaire à la gente féminine :  il est beau, il chante bien, il danse  bien et il bouge bien. Pour un instant, il est devenu le vrai crooner  au charme fou que les Baby Boomers ont connu,  celui vêtu d’un habit noir, d’une chemise blanche, d’une cravate noire et de souliers reluisants de propreté.

Un cadeau de Pâques à offrir, un peu en avance, et un plaisir garanti pour le ou la récipiendaire! Hommage à Paul Anka est à l’affiche du Cabaret du Casino de Montréal jusqu’au 18 avril 2019, et des billets sont encore disponibles ici. Bon spectacle! 

Crédit Photo : Courtoisie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *