Julie Masicotte, une actrice de la chanson

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Le 15 décembre prochain, la chanteuse Julie Massicotte  retournera à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts pour offrir son spectacle hommage à Ginette Reno, Je ne suis qu’une chanson, qu’elle a présenté à la même salle l’année dernière. Rencontre avec une artiste qui a enfin trouvé satisfaction dans sa manière d’exercer sa passion.

Au-delà de votre profonde admiration pour Ginette Reno, pourquoi teniez-vous à ce point lui rendre hommage?

Ginette Reno a bercé mon enfance. L’album Je ne suis qu’une chanson roulait en boucle à Trois-Rivières, ma ville natale.

Comment a été scripté le spectacle? Peut-on s’attendre à des medleys et à des chansons moins connues?

Je ne fais pas de medley car ça me frustre comme chanteuse et comme public. Je donne les chansons dans leur entièreté. Étonnamment, certaines personnes me disent après le spectacle :Je ne connaissais pas cette chanson ou Vous les interprétez à votre manière Alors, je les redécouvre et je fais une relecture qui donne un sens à la chanson!

Le spectacle se nomme « Je ne suis qu’une chanson ». Avez-vous choisi ce titre car c’est votre chanson préférée de Ginette Reno, parce que ça représente votre vie ou un peux des deux?

Ça s’est imposé comme titre parce que, tout comme Ginette Reno, ma passion c’est la chanson! Je ris , je pleure à la moindre émotion, ça me décrit tellement ! 

Vous êtes également la productrice du spectacle. Comment gérez-vous au quotidien cet aspect du métier? Y prenez-vous plaisir ou ça freine votre créativité plus que vous le pensiez?

Il est bien évident que l’aspect promotion, s’assurer que la salle soit pleine et l’organisation tant au niveau artistique que technique, ça prend du temps, mais j’aime aussi cet aspect du métier qui me fait encore plus apprécier le moment lorsque je suis sur scène avec ma pianiste Lucie Cauchon et que nous emmenons les gens en voyage avec des chansons qui, souvent, ont constitué la trame sonore de leur vie !

Si vous n’étiez qu’une chanson, ce serait laquelle?

J’ai besoin de parler.

En 2019, vous ferez partie du spectacle Les Immortels où vous rendrez hommage, avec quatre autres chanteurs, à des grands disparus de la chanson. Vous incarnerez Dalida . Selon vous, est-ce qu’il y a des différences entre rendre hommage à une artiste décédé comme Dalida et une artiste vivante comme Ginette Reno?

Très bonne question! Ça me fait réfléchir parce que, dans le cas d’un hommage au répertoire de Ginette Reno, il y a une possibilité qu’elle assiste au spectacle. Je ne fais pas de personnification ni d’imitation, je fais ce répertoire vraiment à ma manière (comme le titre de mon plus récent album), donc ça rendrait l’expérience encore plus excitante tandis qu’avec Dalida, j’ai été choisie pour rendre ces classiques à ma façon. Donc, à bien y penser, il n’y a pas de différence! 😉

Parlant des Immortels, comment ce spectacle est venu à vous ? Qu’est-ce qui vous a donné envie d’y participer?

Martin Leclerc (des Productions Martin Leclerc) m’a approchée car il me voyait bien comme interprète des chansons de Dalida avec sa passion et son intensité.

Quel rapport entretenez-vous avec la nostalgie? 

Je suis nostalgique depuis la mort de mon papa Roger, il y a quatre ans et demi. Sinon, je suis très ancrée dans le moment présent. Le temps des Fêtes est par contre toujours nostalgique, mais pas toujours triste… Heureusement!

Vous vous plaisez à dire que vous êtes la chanteuse la plus connue des inconnues. Aujourd’hui, est-ce que ce constat vous rend encore amère ou vous l’acceptez davantage?

J’ai compris que ce n’était pas important. Ce qui compte le plus pour moi, c’est de rendre les gens heureux avec mon sourire et/ou avec ma voix!

Pour vous, en 2018, quelle est la définition d’une interprète? Est-ce que votre voix vous surprend encore? 

Une interprète est une actrice de la chanson, et je me reconnais tout à fait dans cette définition. Ma voix est de plus en plus belle en vieillissant car la vie laisse des traces et apporte un vécu que des cours de chant ne peuvent pas donner!

Il reste encore des places disponibles pour le spectacle du 15 décembre, faites vite! Pour connaître les autres dates de concert, c’est par ici!

Crédits photos : Courtoisie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *