Le retour très agréable de Kesha

The following two tabs change content below.

Matthy Laroche

Nous étions nombreux à nous demander si la chanteuse Kesha allait nous revenir avec du nouveau matériel un jour. Après avoir vécu l’enfer ces dernières années en engageant des procédures judiciaires contre le producteur Dr Luke pour agression sexuelle, sa carrière semblait plutôt à la dérive. Mais voilà que l’interprète de Tik Tok nous arrive avec une toute nouvelle chanson, lourde de sens, ayant pour titre Praying. Une preuve évidente qu’elle est désormais prête à remonter la pente, après quatre années d’absence. D’ailleurs, la sortie de son nouvel album, Rainbow, est prévu pour le 11 août prochain.

Terminé les voix électro et robotiques! En tout cas, c’est ce qu’elle semble nous prouver avec cette nouvelle pièce qui mise sur l’authenticité laissant découvrir, à la surprise de tous, une jolie voix puissante. Kesha troque ainsi son personnage de fille délurée pour celui d’une femme portant un regard différent sur la vie, tout en conservant bien sûr une certaine frivolité. Malgré la lourdeur du sujet, le texte est porteur d’espoir et ne tombe pas dans l’impertinence.

 

Des plans bien cadrés, des couleurs vives, de l’extravagance et une trame narrative efficace, nous avons bien reconnu la signature visuelle du célèbre réalisateur Jonas Åkerlund (qui nous a offert par le passé Telephone de Lady Gaga et Dangerous de David Guetta). Le clip nous dépeint une Kesha étiolée, prise au piège, s’efforçant de retrouver sa vitalité d’autrefois. Une façon bien à elle de faire le point sur le long combat de la dépression et de la volonté de s’en sortir. Comme le dit si bien la fin de la vidéo, ce n’est que le commencement!

Crédit photos : Youtube (screenshot) et Google images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *