Nicolet, ce beau projet

The following two tabs change content below.

Nicolet, c’est un groupe québécois alternatif qui rappelle d’emblée les Daran, Dumas, Jimmy Hunt et Philippe B de ce monde. L’auteur-compositeur-interprète Étienne Hamel puise son inspiration dans toutes les petites et graves choses de la vie comme la bicyclette et l’argent. Il envoûte par sa voix et sa guitare planantes. Hier, Nicolet donnait un spectacle gratuit à l’occasion des FrancoFolies de Montréal. Cette performance a souvent été qualifiée de cauchemardesque par le chanteur lui-même à plusieurs reprises pendant le concert à cause de nombreux pépins techniques. Même si les chansons n’ont pas été rendues de la manière qu’elles méritaient de l’être, Étienne Hamel a été plutôt strict envers lui-même car le spectacle donnait malgré tout l’envie de découvrir le band plus en profondeur.

Ayant à leur actif trois albums, Le Quatrième, Ratio et le plus récent Hochelaga, Nicolet a proposé des pistes efficaces aux titres très accrocheurs (comme La Fontaine, Sans rêve et Maintenant je pense à mon argent) qui incitaient à simplement s’asseoir sur l’herbe et savourer l’instant présent. Même s’il avait toutes les raisons du monde d’être enragé par les problèmes de son, Étienne Hamel est resté calme et a bien accueilli l’expérience malgré une amère déception qui se faisait évidemment ressentir. Heureusement que celui qui a remercié maintes fois le public d’avoir attentivement écouté a précisé, à la toute fin du spectacle, que Nicolet est un fucking bon band, car c’est effectivement la vérité. Pour juger par vous-même, c’est par ici!

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *