Stéphanie Boulay à l’état pur !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Ce que je te donne ne disparaît pas est une révélation pour Stéphanie Boulay qui se dévoile vulnérable et en solo au travers des huit chansons qui figurent sur son premier album. Un nouveau projet qu’elle nous a  d’ailleurs dévoilé en douceur et en toute intimité vendredi dernier au Cabaret Vol de Nuit aux côtés de Marc-André Landry et Alex McMahon, le réalisateur de l’album.

Stéphanie Boulay nous ouvre la porte vers une poésie douce et réconfortante à travers des textes qui rendent hommage aux femmes avec le premier extrait Ta fille. On peut d’ailleurs retrouver Joanie Perron dans le vidéoclip. L’amitié a également une place de choix dans cet opus avec notamment les titres Des histoires qui ne seront jamais finies et Le piège que l’auteure-compositrice-interprète a pondu  à la suite d”une discussion avec son ami Alex.  Je  pourrai jamais , quant à elle, est une chanson qu’elle dédie à ce nouvel être qui a débarqué dans sa vie, son filleul.

En dehors des textes et de la musicalité qui est un bonheur pour les oreilles, ce qui frappe délicieusement dans cet album, c’est cet aspect vocal que nous ne connaissions pas auparavant de Stéphanie Boulay, qui se dévoile un peu plus à chacune des chansons. Ce que je te donne ne disparaît pas , c’est comme l’ouverture d’un coffret que l’on redécouvre après plusieurs années pour se réconforter à travers nos souvenirs.

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *