La traversée : d’un océan à l’autre !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

De Reims à Montréal, La traversée rassemble des artistes de la France et du Québec. Un beau mélange de huit auteurs-compositeurs-interprètes qui ont transformé la Scène Bell des FrancoFolies de Montréal en bulle de musique et de partage. En effet, Pomme, Sophie Pelletier, Sara Dufour, Adrien Soleiman, Laura Cahen, Marvin Jouno, Antoine Corriveau et Shawn Jobin ont réuni leurs univers pour nous offrir une performance musicale inédite où l’on a pu, à travers de nombreux instruments, découvrir ou redécouvrir les chansons de chacun.

Pour ouvrir le bal de musicalités où tous les artistes avaient la chance de briller, Laura Cahen , au regard encré de noir, nous  a fusillé de décharge électrique avec son style atypique, sa voix éthérée qui libère en interprétant son titre FroidSophie Pelletier a relevé tout un défi en nous offrant une nouvelle version de son titre À l’envers en s’accompagnant d’un SPDSX et des chœurs de ses nouveaux camarades. Originaire du Lac St-Jean, Sara Dufour nous a emmenés, quant à elle, dans sa joie contagieuse où  habitent plein d’histoires dont la chanson Aux cinq chutes.

De nombreux duos ont aussi donné le ton à ce spectacle comme celui de Pomme et de Shawn Jobin qui s’est élancé dans un rap. Le saxophone d’Adrien Soleiman a rejoint la voix d’Antoine Corriveau sur le titre Feu de forêt. Les voix de Sophie Pelletier et Marvin Jouno se complétaient magnifiquement sur L’avalanche.

L’artiste Pomme nous a également offert de beaux moments de frissons avec sa voix angélique et son autoharpe qui nous ont transportés sans demi-mesure.  Avec la chanson Séquoïas, l’artiste aux multiples talents nous a montré que sa voix était en elle-même un instrument.

Ce show au concept plus qu’intéressant s’est terminé avec les 8 artistes sur scène. Sara a pris les rennes pour nous chanter Chez Té Mille. Son énergie nous a laissé, en guise de souvenir, un beau sourire aux lèvres.

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *