La Voix 7 : deuxième partie des auditions à l’aveugle !

The following two tabs change content below.

Matthy Laroche

Les auditions à l’aveugle se poursuivent cette semaine. La deuxième ronde nous a offert des moments touchants et variés. Voici donc les moments qui ont retenu mon attention dimanche soir dernier à La Voix 7.

© OSA IMAGES et TVA

Le Piano Man

Christian Marc Gendron, 42 ans, est connu du milieu de la musique depuis des années. Pianiste hors-pair, auteur-compositeur également, il a beaucoup d’expérience derrière la cravate et ça se voit. Cependant, il a voulu savoir jusqu’où encore La Voix peut le mener. C’est avec une voix grave et juste qu’il a interprété Je voudrais voir New-york de Daniel Lavoie. Les quatre coachs n’ont pas fait autrement que de se retourner. Marc Dupré l’a reconnu sur le champs bien sûr, mais Lara Fabian ne connaissait pas sa notoriété et a été vraiment conquise. Cette dernière aura la chance de l’avoir dans son équipe. Je me demande qui coachera qui!

Un père et sa fille vivent l’expérience La Voix !

Un exemple d’un moment tout à fait unique de la nouvelle saison, c’est celui de la jeune Josiane Comeau, 17 ans, qui essaie de se tailler une petite place à l’émission. Elle est accompagnée de son père, chanteur lui aussi. Il a cependant refusé de faire les pré-auditions par manque d’assurance. Mais Jacques Comeau était loin de se douter que l’animateur Charles Lafortune, possédant tous les pouvoirs, allait lui offrir la possibilité de se lancer dans le vide. Ce qu’il accepta avec joie et nervosité. Ironie du sort, la jeune fille manquait un peu de maturité vocale, donc n’a pas été prise, alors que son père a reçu des éloges de toute part. Josiane rejoint alors son père sur la scène pour le féliciter et puis chanter en duo avec lui, à la demande de Lara Fabian. La jeune fille promet alors de revenir l’année prochaine. Quant à Jacques, il se range aux côtés d’Eric Lapointe.

© OSA IMAGES et TVA

De Star Académie à La Voix !

Cela faisait un petit bout de temps que nous n’avions pas entendu parler de la belle Sarah May Vézeau. Depuis son passage à Star Académie en 2012, elle s’est fait plutôt discrète. Nouvellement maman, elle est de nouveau prête à être sous le feu des projecteurs. Sa version de On s’est aimé à cause de Céline Dion n’aura séduit qu’un seul coach et c’est Alex Nevsky. Nous espérons qu’elle développera son plein potentiel durant l’aventure.

Une drag-queen s’invite à la soirée !

Gabriel le jour et Gabry-Elle la nuit, la drag-queen a voulu se faire voir du public québécois. Accompagnée de ses deux amis drag-queen également, dont celle qui se fait appeler Barbada, ainsi que sa famille, Gabry-Elle veut s’amuser et en mettre plein la vue. Elle a offert aux coachs une version bien énergique de Proud Mary. Si les coachs ont passé un beau moment en sa compagnie, cela n’a pas suffit pour passer à la prochaine étape. Au moins, elle a mis de la couleur à la soirée !

Round 2 pour une candidate !

Alors qu’elle avait tenté sa chance en 2015, elle n’avait pas convaincu les coachs à l’époque. Cependant, Mélissa Ouimet (photo en couverture) ne s’est pas laissé abattre et a continué de foncer pour atteindre ses objectifs. Depuis quatre ans, la chanteuse se fait connaître du public et possède déjà un EP, intitulé Amours jetables. Cette fois-ci, elle se sent prête à affronter la scène une seconde fois, convaincue qu’elle sera prise. Effectivement, la version de Like The Way I Do de Melissa Etheridge a séduit les coachs. Et c’est vers Marc Dupré qu’elle se tourne. Comme quoi il ne faut jamais baisser les bras ! J’ai adoré la portion où est-ce que les quatre coachs discutent de leurs échecs qui les ont poussés à persévérer. Un moment de vulnérabilité vraiment touchant !

© OSA IMAGES et TVA

Le bouton bloquer ?

Assis devant ma télévision, je me demande encore la pertinence d’avoir ajouté les boutons pour bloquer. Certes, c’est un bon moyen pour mettre du piquant et pour créer des rebondissements à l’émission, mais c’est tout de même dommage pour le candidat qui voit le coach qu’il désire se retourner pour finalement ne pas pouvoir le choisir. Parfois, tu t’inscris à La Voix en visualisant avec quel coach tu voudrais être. C’est ce qui est arrivé hier soir avec le Montréalais Colin Moore alors qu’il a offert une solide performance de With a little help from my friends des Beatles version rock. Colin a manifesté son intérêt de rejoindre les rangs de Marc Dupré, mais Eric Lapointe s’est assuré de le bloquer pour avoir l’avantage. Au moins, Dupré lui promet à l’avance que si, par un malheureux hasard, il se faisait éliminer pendant les duels, il le volerait sans hésiter.

 

N’oubliez surtout pas La Voix Extra les mercredis à 19 h 30 sur les ondes de TVA. Pour voir ou revoir les performances des candidats, cliquez ici !

A = 3, E = 4, L = 5, M = 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *