Les 6 meilleures performances du spectacle French-moi au FICG!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Pour son volet extérieur gratuit, le Festival International de la chanson de Granby propose des concerts unissant plusieurs artistes provenant d’univers éclectiques autour d’un concept intriguant. La cinquante-et-unième édition n’a pas fait exception à la règle, hier, avec le spectacle French-moi qui se plaisait à revisiter de grands succès anglophones à la sauce francophone. Le plaisir des interprètes et le défi d’anticiper les hilarants changements de paroles sur des textes que nous sommes habitués de chanter dans la langue de Shakespeare ont rapidement compensé les nombreux problèmes techniques au niveau du son. Voici donc les six réinterprétations les plus réjouissantes et surprenantes de cette soirée qui, on l’espère, reviendra l’année prochaine!

6-Joanie Roussel force notre R-E-S-P-E-C-T
Chanter ses fameuses lettres d’Aretha Franklin en français s’est avéré bien plus difficile qu’escompté car elles sont trop ancrées dans notre tête, mais l’interprète Joanie Roussel y est parvenue avec brio, frissonnantes notes puissantes en prime.


5-Cyndi Lauper façon Antoine Lachance!
Le talentueux auteur-compositeur-interprète Antoine Lachance adore revisiter des chansons qui l’inspirent ; ce concept lui allait donc comme un gant. Avec sa passion débordante qui se transforme presque en une délicieuse transe sur scène, il a offert une efficace revisite de Time after time de Cyndi Lauper rebaptisée pour l’occasion À chaque fois, tellement qu’on souhaite avoir une version studio à se mettre sous la dent!


4-Valérie Carpentier règle ses comptes avec ses ex
En choisissant Send my love (to your new lover) d’Adele et Thank u, next d’Ariana Grande, Valérie Carpentier a offert un numéro langoureux aux accents jazz qui n’a fait qu’accroître la hâte d’enfin avoir accès au prochain album qu’elle prépare actuellement.


3-Debbie Lynch-White aime les popotins!
Forte de son sacre en juin dernier au Gala Québec Cinéma pour son rôle de La Bolduc, Debbie Lynch-White est apparue sur scène radieuse et fière de qui elle est. Elle a profité de l’occasion pour célébrer la diversité des corps de la femme en transformant All that bass de Meghan Trainor en… J’aime les popotins! Aussi drôle que jouissif, d’autant plus que l’artiste a fait étalage encore une fois de son époustouflant talent vocal.

2-La pluie mauve de Fred Savard
L’animateur de la soirée s’est également prêté au jeu en personnifant Prince. Il a choisi la chanson sur laquelle il a excuté son premier slow…l’incontournable Purple Rain! C’était particulièrement charmant de voir les gens scander La pluie mauve à travers un solo rock des plus électriques de l’excellente Salomé Leclerc.


1-Pascale Picard, reine pop rock des années 90!

Pascale Picard n’a pas l’habitude de chanter en français (elle n’a qu’une chanson en français originale dans son répertoire intitulée La tempête), mais le résultat qu’elle nous a présenté hier soir donne cruellement envie à un album comprenant que du matériel francophone! Elle a revisité deux hymnes rock emblématiques des années 90, You oughta know d’Alanis Morissette et Zombie de The Cranberries, qui ont fait bouger considérablement la foule. L’intensité de l’interprète qui s’est approprié brillamment les textes a donné lieu à une finale explosive.

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *