« Bang ! Bang ! » : Cirque et Burlesque !

La vie en Maison entre acrobaties, désespoir & amour.

6 femmes vous accueillent dans leur univers. Nous allons passer une nuit et une journée avec elles. Une nuit et une journée au bordel. Et si vous vous posiez encore la question d’où vous avez mis les pieds, dès les premières minutes du spectacle, le doute n’est plus permis.

Une fois les portes du Bain Mathieu franchies, le public est accueilli par des hôtes et hôtesses vêtus à la mode du début du XXème siècle. On est en pleines années folles, période d’entre deux guerres, entre folies, décadence, désire d’insouciance, réalité d’une vie difficile, fête et prohibition (aux États-Unis). Les VIP sont attablés en bord de scène, et les moins chanceux peuvent également profiter des cocktails proposés au bar. Ce soir, c’est fête !

© Andrew Miller

Elles, ces dames, se promènent dans le public, observant, faisant des signes de la main, jaugeant, embrassant les têtes connues… On se retrouve en plein milieu du grand salon du bordel. Un chanceux est amené sur scène et bien vite, après vérification de la marchandise, il passe derrière le rideau et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ses ébats sont bruyants. Elles entament ainsi leur nuit de travail. Même routine depuis des années. Elles doivent garder le sourire, plaire et attirer. Alors pour passer le temps, elles boivent, elles discutent, elles rient entre elles.

La plus jeune se poudre du haut de son trapèze dans un numéro alliant force, technique, candeur, féminité et douceur. Priscilla Dellazizzo est magistrale dans son numéro de trapéziste. Et les numéros s’enchaînent, déroulant ainsi la vie de ces filles de joie. Et quels numéros de cirque ! Delphine Cézard est époustouflante, s’élevant dans les airs avec force et facilité. Ses shows sont investis, vivants et remplis d’émotions qu’elle transmet au public avec pudeur et sincérité. Beaucoup de numéros aériens, il semblerait que ces femmes aiment s’envoyer en l’air. Mélodie Couture, la Maca (Madame), nous offre un numéro de cerceaux au son de St. James Infirmary, Priscilla s’enivre de champagne pied par-dessus tête, et toutes s’amusent à des portés et des facéties acrobatiques entre elles.

Spectacle immersif, elles n’hésitent pas à se promener dans le public et à jouer avec lui, parfois même de lui. Le Bain Mathieu est un endroit propice à cette promiscuité et ces rencontres. Très pratique pour jouer certaines parties à différents endroits de la salle, une fois sur scène, le positionnement du public ne permet pas de voir les acrobaties au sol. Le Bain Mathieu est le terrain de jeu de Cirquantique depuis plusieurs années maintenant. Le spectacle « Bang ! Bang ! » serait parfait dans une salle de théâtre à l’italienne.

© Andrew Miller

Cette version est une nouvelle mouture. La première version étant plus sobre, Daïna Michaud s’associe avec l’artiste Lady Josephine pour une réécriture et une mise en scène plus théâtrale. Plus théâtre burlesque. Et effectivement, cette dernière création est pour le moins coquine. De magnifiques fessiers, des jambes en l’air, des pantomimes de scènes d’amour, le spectacle se veut festif et érotique. Mais pas seulement. Il est aussi engagé et politisé. Des discours de Simone Veil dans la bande sonore du spectacle, de la relation amoureuse homosexuelle des filles, de la dénonciation du jugement des gens bien-pensant et du désespoir que les filles en maison vivaient au quotidien ; « Bang ! Bang ! » parle. « Bang ! Bang ! » dénonce. Avec force et douceur.

La mise en scène est bien menée et très travaillée. Les différents caractères que l’on retrouvait dans les bordels, comme l’intellectuelle, l’ingénue, la garçonne,… sont parfaitement représentés. La relation de Madame avec la sous-maîtresse qui est à la fois son amie, sa confidente, sa femme de confiance et son employée, est juste. Soulignons ici le duo plein de tendresse et d’amour fraternel entre les deux artistes Daïna Michaud & Mélodie Couture. Le duo vibrant et amoureux de Delphine Cézard et Sara Deull est d’une grande beauté et poétique. Leur numéro de sangles aériennes donne des frissons. Les corps s’unissent, se séparent, se retrouvent, s’entremêlent ; il est un temps très fort du spectacle.

© Andrew Miller

Les costumes sont sublimes ! Beaucoup d’attention est apportée aux détails. La scénographie est simple, agréable et efficace. Un gros fauteuil de velours bordeaux, un bar (bien pratique pour faire des acrobaties), une lampe, quelques tissus et des cordes.

Les choix musicaux sont excellents. Les mélomanes s’en donneront à cœur joie.

C’est une première réussie et extrêmement prometteuse. Encore au stade embryonnaire, « Bang ! Bang ! » annonce un beau succès. Les chorégraphies de groupe rythmées doivent être exécutées à la perfection, nulles erreurs ne doit être acceptées quant à la technique son et lumière,… Des détails qui, une fois réglés, et le spectacle rodé, permettront un show d’une très grande qualité à faire partir en tournée à travers le monde.

« Bang ! Bang ! Cirque et Burlesque » est présenté seulement pendant 2 weekends au Bain Mathieu à Montréal. Ne passez pas à côté de ce petit bijou. »

 

 

Fiche technique

Création originale Cirquantique

22 & 23 février 2019

À 21h

Scénario & direction artistique : Daïna Michaud

Scénario & mise en scène : Lady Josephine

Avec : Delphine Cézard (corde & sangles aériennes)

           Daïna Michaud (tissu aérien)

           Mélodie Couture (cerceaux)

           Priscilla Dellazizzo (trapèze danse & contorsion)

           Sara Deull (sangles aériennes)

Durée : 1 h 30

Tarifs : de 32,00 $ à 53,00 $

 

Lieu : Bain Mathieu

2915 rue Ontario Est, Montréal (Québec)  H2K 1X7

Tél : 514-523-3265

www.bainmathieu.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *