Quand le Carrefour Angrignon se transforme en une saisissante foire de l’horreur!

The following two tabs change content below.

La saison des arbres aux feuilles colorées n’est pas encore officiellement débutée que, déjà, les Pumpkin Spice lattés sont annoncés, les citrouilles ont envahi les supermarchés et, comble de joie, les attractions hantées ont commencé à se pointer le bout du nez en vue de nous faire rire, crier et sursauter. Première “maison hantée” de la saison, La Foire de l’horreur, qui s’est installée dans le stationnement du Carrefour Angrignon à Montréal.

Pour les amateurs du genre, La Foire de l’horreur est un genre de carnaval ambulant qui a pour unique but de nous faire peur. Sitôt sur place, nous constatons que l’organisation n’a pas lésiné sur les moyens pour nous donner un aperçu de ce qui nous attend. Une religieuse et de sombres créatures arpentent le stationnement, prêts à nous dévisager à n’importe quel moment. L’attraction, montée de main de maître à l’intérieur de remorques mobiles, promet de jouer avec nos peurs, mais aussi de nous faire ressentir toutes sortes de sensations. L’odorat, l’ouïe, le toucher feront donc partie intégrante du parcours hanté d’une durée d’environ 35 minutes. Ce qui distingue La Foire de l’horreur des autres attractions du genre, c’est qu’en plus, on y a ajouté une thématique basée sur les célèbres jeux d’évasion, qui connaissent un succès fulgurant depuis quelques années.

Sans trop en révéler, l’attente avant le parcours se fait dans un lugubre corridor qui semble être un hôtel. Avec une ambiance tamisée et une musique à glacer le sang, on est vite transporté dans un film hitchcokien ou bien dans un livre de Stephen King. La visite des lieux est faite par groupe de quatre personnes maximum, et, aussitôt pénétrés dans la première pièce, une énigme nous est proposée pour pouvoir atteindre la suite du parcours.

Si ici on mêle énigmes et décors terrifiants, jamais on ne tombe dans le ridicule ou bien dans un problème trop compliqué à résoudre. Au contraire, l’idée novatrice d’inclure des énigmes augmente le plaisir mais aussi nous fait ressentir un état de stress constant. Qu’arrivera-t-il si on ne trouve pas la sortie à temps ? Quelle créature d’outre-tombe nous attend au prochain coin sombre ? En plus de nous inciter plus souvent aux résolutions de petites énigmes, le souci du détail n’est pas oublié et c’est ce qui rend la Foire de l’horreur une attraction visuellement époustouflante. Nous sommes loin des décorations trouvées dans les grandes surfaces. Ici, place aux décors thématiques. Tout est de mise et l’équipe a réussi le pari en offrant de superbes décors. Mention spéciale à l’asile qui fait partie du parcours averti de l’attraction. La Foire de l’horreur, c’est aussi une équipe de comédiens qui s’assurent de faire hurler les visiteurs. Tout le long du parcours, nous trouverons sur notre chemin plusieurs créatures lugubres. Cris et rires assurés!


Si vous cherchez une attraction abordable et terrifiante juste à temps pour l’Halloween, La Foire de l’horreur est pour vous. Que ce soit entre amis, en famille ou une soirée frissonnante entre amoureux, vous y passerez une horrifiante soirée. Cette attraction mobile sera au Carrefour Angrignon jusqu’au 28 septembre, puis se déplacera au Centropolis Laval du 4 octobre au 3 novembre. Certaines fin de semaine thématiques auront lieu, suffit de consulter www.foiredelhorreur.com pour de plus amples renseignements!

Crédits Photos : Frédérique Dadié, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *