Coeur de Pirate nous ouvre les portes de son propre jardin !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Pour commencer la soirée, cet auteur-compositeur-interprète qui était déjà venu aux Francofolies de Montréal en juin dernier a franchi, hier soir, la scène du MTELUS. En guise de première partie, Gaël Faure nous a fait voyager au sein de son dernier opus Regain. Cinq de ses titres ont suffit pour nous faire chavirer avec sa voix rauque et puissante.

Coeur de pirate a donc, à son tour foulé, la scène pour nous ouvrir les portes de son jardin. Ouvrant le bal avec le titre Combustible , l’auteure-compositrice-interprète nous a amené au cœur de son dernier album En cas de tempête, ce jardin sera fermé sorti en juin dernier. Un spectacle qui a débuté en force pour l’artiste émue de présenter son nouvel opus et heureuse de voir autant de monde. Elle a remercié les gens d’être présents depuis maintenant dix ans car, oui, Cœur de pirate souffle, cette année, sa dixième bougie de carrière. Une belle occasion pour elle d’intégrer avec intelligence et fluidité ses plus grands succès de ses divers albums. Pour un infidèle et Ensemble sont d’ailleurs entrées directement en jeu pour le plus grand bonheur de ses fans.

Dans un décor aux couleurs de son plus récent opus, Béatrice a enchaîné les titres en les accompagnants chacun à leur tour d’une chorégraphie à la fois douce et sensuelle, nous donnant ainsi l’impression qu’elle se libérait de plus en plus du  poids de certains titres qui peuvent être difficiles à partager comme ce fut le cas notamment pour Je veux rentrer.  Qui plus est, la magie et son talent s’opéraient davantage lorsqu’elle a posé les doigts sur son piano blanc et nous a emportés avec les titres Place de la République, Somnambule et C’était salement romantique. Trois chansons issues d’albums divers mais oh combien magnifiques et touchantes. Il est d’ailleurs un peu difficile de ne pas penser que Béatrice voulait nous achever avec ses choix mais, en même temps, ce moment fut sans aucun doute le meilleur et le plus bouleversant de la soirée car, au-delà de l’émotion que dégagent les textes et la musicalité de ces titres, il y avait aussi ce résumé de dix ans de carrière en seulement 3 chansons qui montrait à quel point l’artiste a pris en maturité et à quel point elle est faite pour ce métier.

Une première médiatique est souvent l’occasion d’inviter d’autres artistes. Pour son spectacle, Coeur de pirate a invité nul autre que Charlotte Cardin pour partager ensemble la chanson Dirty Dirty, et qui mieux que Loud pour venir chanter aux côtés de Coeur de pirate leur hit Dans la nuit ?  Deux invités de luxe que nous avons pris plaisir à revoir et dont le clin d’œil vestimentaire rouge était à souligner.

C’était donc un spectacle à la hauteur de nos attentes, avec une setlist de rêve et une Béatrice Martin comme on l’a rarement vu.  De Comme des enfants à Prémonition (titre avec lequel elle a terminé la soirée) , notre Coeur de pirate est loin d’avoir dit son dernier mot.

Crédits photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média 

Pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *