Dua Lipa : une nouvelle étoile est née!

The following two tabs change content below.

Son nom est actuellement sur toutes les lèvres, Dua Lipa. Déjà, c’est un nom que l’on adore prononcer. Cette jeune artiste de 22 ans est le tout nouveau phénomène pop de l’heure, et avec raison. Originaire du Kosovo, mais née à Londres, la chanteuse surgit pratiquement de nulle part et prends d’assaut l’industrie à grand coup de pieds. Retenez bien son nom, elle vaut la peine qu’on s’y attarde. Venue présenter sa première tournée, The Self-Titled Tour, au MTelus à Montréal mardi soir dernier, c’est avec une énergie sidérante qu’elle a enflammé une salle sur-bondée de jeunes fans fébriles. Coup de cœur assuré!

Une première partie comme Jacquie, on en prendrait à toutes les fois. Celle qui s’est fait connaître à The Voice dans l’équipe de Christina Aguilera en 2013 nous a scié les deux jambes avec une voix incroyablement puissante, que l’on a pu savourer avec California Dreaming. Elle a une voix et un style s’apparentant à celle de la Britannique Jessie J, un bon mélange de pop et de RnB. Toutefois, il reste du peaufinage à faire quant à son identité musicale, tout de même essentielle afin de se démarquer de la masse. Elle déclare ses chansons comme ”hippies”, mais ce que j’ai entendu de Am I The Only One et Somebody’s Angel sonnait plutôt très pop commercial à mes oreilles, ce qui n’est pas forcément mauvais.

©Tyra Maria Trono/Éklectik Média

Ayant littéralement dévoré son album, j’avais besoin de découvrir ce qu’elle avait à offrir sur scène et de comprendre tout le hype qui l’entoure. Avec un vibrant Hotter Than Hell comme amorce au spectacle, cela augure véritablement bien pour la suite. Nous tombons dès lors en amour avec tout ce Dua Lipa nous propose, une synth-pop bien assumée. Bonne présence scénique, sans fausses notes et le tout calculé au quart de tour, pas étonnant qu’elle séduit partout à travers le monde. Généreuse avec son public, elle ne l’interpelle toutefois pas sans arrêt non plus, et se concentre surtout sur ses performances qui demandent beaucoup d’énergie.

Dua a puisé dans la quasi-totalité de son répertoire. Des pièces phares, comme Blow Your Mind (Mwah), a fait très bonne impression. Elle a d’ailleurs fièrement brandit le drapeau LGBT d’un spectateur augmentant ainsi les cris et les applaudissements de la foule. Nous nous sommes laissés charmer également par les sublimes Lost In Your Light et No Goodbyes, et biens d’autres comme Garden, New Love, Thinking ’bout You. Avec IDGAF (I don’t give a fuck), son nouveau single, elle a invité ses fans à brandir le doigt d’honneur en guise de pied de nez à tous les fuckboys de ce monde. Un moment qui nous a permis de nous lasser lousse.

©Matthy Laroche/Éklectik Média

C’est à la toute fin que le spectacle atteint son paroxysme avec la très attendue New Rules. Le clip a d’ailleurs presque atteint le milliard de vues sur Youtube en seulement six mois. Lipa joue avec son public, le fait danser et elle crée une ambiance survoltée. Quand le refrain est entamée et que les trois fameuses règles de la chanson sont citées, c’est une véritable explosion et nous perdons le contrôle. Comme la salle du Mtelus n’est pas très grande, il y a eu cette espèce d’énergie vibratoire intense, tous en symbiose, n’ayant d’yeux que pour la chanteuse. J’avoue avoir eu de la difficulté à m’en remette.

Honnêtement, j’ai vraiment cherché le petit défaut, mais, pour une rare fois, je ne l’ai pas trouvé. Pour la peine, le seul petit bémol que je pourrais apporter, mais c’est personnel à moi, c’est que j’aurais adoré qu’elle puisse inclure la chanson Homesick à sa liste, ce qui aurait été un apport considérable à l’ensemble tant la chanson est chargée en émotions.

©Tyra Maria Trono/Éklectik Média

C’est plutôt plaisant d’assister à la naissance d’une étoile montante. De par sa voix unique et juste ainsi que de son irrésistible charme, elle mérite amplement sa place dans l’univers de la musique. Je lui souhaite tout ce qu’il y a de mieux pour le futur. D’ailleurs, il semblerait qu’elle se soit déjà mise au travail pour l’écriture de son deuxième album. Active sur ses réseaux sociaux, surtout son Instragram, je vous invite à suivre son parcours et à la surveiller de près, de très près.

Crédit de la photo de couverture : ©Tyra Maria Trono

Dua Lipa
Warner Bros. Records
The Self-Titled Tour

Le 30 janvier 2018, MTelus, présenté par Evenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *