Journal de bord: Les mésaventures d’un homosexuel assumé – un deuxième ouvrage pour Niko Milette

The following two tabs change content below.

Bien que Niko Milette soit seulement âgé de 22 ans, il peut désormais compter deux romans sur sa liste des choses à accomplir. Dès l’âge de 19 ans, Niko se découvre une passion littéraire qui l’amène à produire son premier thriller intitulé Cauchemars Prémonitoires. C’est ce vendredi que son ouvrage Journal de bord: Les mésaventures d’un homosexuel assumé sera dévoilé au grand public.

Niko Milette se met à nu pour aider ses pairs et la communauté à s’épanouir et  rester debout malgré les différences et le jugement. Un vrai journal de bord, comme il le dit si bien. Son but? Partager ses expériences en détails et conseiller, mais surtout, nous faire réaliser tout ce que peut cacher un visage souriant et un simple ” Oui, ça va”. On comprend vite, à la lecture de ce roman, qu’un jeune homme simple et sans tracas apparents cache bien plus qu’un manque de confiance et une légère naïveté. Les apparence sont souvent trompeuses.

Milette a aussi fait appel à son entourage pour récolter quelques témoignages. Bien que cet ouvrage soit constitué de moins de 100 pages, les détails et les émotions véhiculés nous font voir un vrai film. Un journal auquel bien des gens vont s’identifier et se référer en cas de besoin. Il ne faut pas oublier que l’auteur  a fait le récit de son adolescence et que, grâce à ce livre, il est une personne différente et il est maintenant guéri de ses mésaventures.

Journal de bord: Les mésaventures d’un homosexuel assumé se trouve maintenant dans  les librairies du coin du Québec. Niko Milette attendra ses lecteurs ce vendredi 24 Mai au Thé d’Auréa à St-Jean-sur-Richelieu à 17h.

Parenthèse de la journaliste: Pour être la meilleure amies de Niko depuis la quatrième secondaire, je tiens à ajouter que ce que les gens vivent à l’extérieur du quotidien peut parfois surprendre. Niko était un adolescent comme les autres, mais, d’après ce livre,  un ado troublé se cachait derrière son beau sourrire et sa bonne humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *