L’art qui nous rassemble

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Dans le but de fêter la jeunesse, deux cents étudiants du programme de la Fondation Evenko se sont réunis autour de plusieurs artistes venus les encourager dans leurs passions. Danseurs, chanteurs, musiciens, il y en avait pour tous les goûts samedi soir dernier au Théâtre Maisonneuve!

Après une ouverture sur la chanson Toi + moi du chanteur  Grégoire, les jeunes ont laissé place au gagnant de La Voix 5, Ludovick Bourgeois.  Celui-ci nous a livré  deux titres de son album éponyme,  Desert song et Milliardaire de toi. L’artiste nous a également touché sur la célèbre Tu ne sauras jamais qui ,comme lui-même l’a dit, n’a plus besoin de présentation.

Tout au long de ce spectacle, les jeunes nous ont offert de très beaux moments de partage  notamment sur la chanson Le coeur est un oiseau de Richard Desjardins qui émanait beaucoup d’émotions. Les jeunes en arts visuels nous ont donné une merveilleuse performance d’art sur table au son de Let go, let go interprété par Antoine Gratton,  le directeur musicale de la soirée.

Dans les moments forts du show de la  Fondation Evenko, notons la performance de Travis Cormier , le rockeur de l’édition 4 de La Voix, qui  a fait vibrer les planches du théâtre avec ses interprétations de Don’t stop belevin’ et You give love a bad name. Sa proximité avec les jeunes était très belle à voir, surtout lorsque Nicolas, seulement âgé de 14 ans, l’a merveilleusement accompagné avec sa guitare électrique sur Dream On.  Ceux-ci, en plus de nous livrer une solide performance, ont affiché une très belle complicité. Parlant de complicité, les deux amis Ludovick et Travis ont, eux aussi, donné tout un numéro avec Summer of 69.

Pour soutenir la cause, Margau (elle aussi candidate de La Voix 5) était présente pour partager un duo avec l’un des enseignants des jeunes ,John, sur le titre There with you. Un peu plus tard dans la soirée, celle-ci nous a emporté dans un message d’espoir avec Mon dieu  de Félix Gray.

La Bronze nous a fait voyager avec sa version bien particulière de Formidable de StromaeLa jeune chanteuse s’est glissée dans les mots de Brel  en interprétant  Quand on a que l’amour.  En choeur avec les jeunes, elle ne pouvait pas ne pas faire la chanson titre de la populaire émission Le Chalet, soit  L’anarchie des jours heureux.

Jeff Stinco et Chuck Comeau , membres du célèbre groupe Simple Plan, ont fait l’honneur d’être présents autour des jeunes pour chanter  tous ensemble la célèbre Jet Lag.  Cette chanson n’est plus un secret pour personne tant la version avec Marie-Mai fut un succès. C’est pourquoi cette dernière n’a pu s’empêcher de faire une surprise et venir rejoindre les jeunes sur ce titre.  L’artiste, qui a cette cause à cœur, nous a fait vivre un bon moment en demandant aux jeunes ainsi qu’au public d’unir leurs voix sur la belle chanson Différent. 

Le généreux Marc Dupré a, lui aussi, tenu à être présent et nous a livré en chœur avec les jeunes ses deux plus récents single, Rester forts et Une raison d’exister. 

Tous les artistes se sont ensuite réunis sur la belle chanson de Yvon Deschamps , Aimons-nous. Une belle manière de clore ce spectacle qui montre à quel point l’art a ce beau pouvoir de tous nous rassembler.

Crédits photos : Stéphanie Payez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *