Lili-Ann de Francesco : trouver sa vraie voie à 19 ans

À 19 ans, la chanteuse Lili-Ann de Francesco , qui a fait paraitre vendredi dernier son tout premier microalbum éponyme traitant principalement de relations amoureuses complexes, a enfin trouvé l’image et le son qu’elle a envie de propager à son public qui la suit depuis qu’elle a 15 ans.

Ce son, une dynamique fusion entre la pop et l’EDM , s’inscrit sans peine dans la tendance actuelle. D’ailleurs, le premier extrait, Au travers des ombres, connait un beau succès radiophonique. Ce désir d’être original et commercial à la fois ne se fait toutefois pas sans heurt. «Ça reste toujours un beau défi. On a essayé plusieurs mélodies qui n’ont pas marché, mais on finit par le savoir quand on a dans les mains une mélodie qui va accrocher. Il faut faire des tests après des tests. C’est inexplicable, c’est comme de la magie!»

La collaboration sur cinq des sept titres de l’album avec John Nathaniel et Marianne Cossette-Bacon , qui ont entre autres travaillé avec Alexe Gaudreault et Brandon Mig, s’est fait tout naturellement et l’a influencée à trouver son propre style d’écriture. « Auparavant, j’écrivais pour le plaisir mais jamais sérieusement. Je n’étais pas fière de ce que j’écrivais, mais, en travaillant avec John et Marianne qui sont très créatifs, je n’ai pas eu le choix d’essayer des affaires. Ils m’ont fait briser un mur et ont débloqué quelque chose en moi qui est maintenant là pour toujours.»

Le grand public a fait sa connaissance en 2015 lors de sa participation à La Voix alors qu’elle était une véritable bombe d’énergie infatigable. Aujourd’hui, la chanteuse également comédienne ( la série Tête d’affiche,  le film La chute de Sparte) a appris à mieux canaliser cette attitude enjouée. « J’ai vieilli! Cette énergie est toujours en moi par contre. Elle ne compte pas s’en aller, elle fait partie de qui je suis. Par contre, je suis plus sérieuse et mature aujourd’hui. Quand j’étais à La Voix, je voulais plus pour avoir du fun. Évidemment, j’en ai encore aujourd’hui, mais je le fais avec plus de sérieux car il s’agit de mon futur. La réalité du métier m’a permis de savoir à quel moment je dois me calmer.»

Ceci dit, lors du lancement qui se déroulera ce soir à la salle Le Ministère à Montréal, la bombe d’énergie reviendra en force sur scène! «Exploser, tu dis?! J’ai été acheté mon kit aujourd’hui avec mon père, et il est un peu serré, alors ça va m’aider à rester un peu plus stable sur la scène, mais c’est sûr que je vais exploser! Je veux donner un spectacle tight auquel les gens ne s’attendront pas. Moi et mon équipe, on a mis beaucoup de passion sur ce lancement.»

Après le lancement, Lili-Ann de Francesco amorcera lentement mais sûrement une tournée entourant ce mini-album. « On va commencer le 19 octobre à Sainte-Adèle à la Salle Augustin-Norbert-Morin, qui est une salle tout près de chez moi. C’est mon premier spectacle, donc on a préparé plein de surprises! Tous les artistes qui m’ont suivie depuis que je suis petite (The Beatles, Amy Winehouse, Eminem, Nirvana…) ont forgé l’artiste que je suis aujourd’hui. On peut les entendre dans mes chansons. Avec mes covers, je veux montrer les chansons qui m’ont marquée et pourquoi elles m’ont aidée dans mon processus à être qui je suis aujourd’hui.»

Certes, l’artiste possède une personnalité rayonnante et inspirante, mais, comme n’importe quel être humain, elle possède ses moments d’ombre et elle n’hésite pas à en parler dans les pièces Je me vois  et Et alors qui traitent d’anxiété et de la réalité des réseaux sociaux. «Tout le monde me connait comme la fille tout le temps enjouée  qui est active sur les réseaux sociaux, mais tout le monde a son côté dark et un peu plus secret. Ça m’arrive aussi de ressentir la pression. Je ressens de l’anxiété depuis que je suis toute jeune. Je ne sais jamais comment l’exprimer, mais dans Et alors, c’est sorti comme je le voulais.  Sur les réseaux sociaux, on se force à plaire et commence à s’y faire. On voit les nouvelles beaucoup plus rapidement. Ces chansons vont permettre au public de comprendre comme je me sens dans certaines périodes de ma vie.»

Le premier microalbum de Lili-Ann de Francesco est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement.

Crédits Photos : Courtoisie

Pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *