Mélissa Ouimet dans toute sa splendeur!

The following two tabs change content below.

Dimanche soir, Mélissa Ouimet était sur les planches sur le site de l’ancien ciné-parc de Gatineau pour offrir un concert unique en plein air dans le cadre d’une tournée estivale organisée par Musicor et adaptée aux conditions 2020. C’était son seul spectacle solo en format ciné-parc, mais elle fait également partie des Découvertes TD Musicor en première partie de Marc Dupré et de plusieurs autres artistes pendant cette tournée.

Bien qu’elle soit dans le milieu artistique depuis au moins 10 ans, c’est avec l’émission La Voix en 2019 qu’on a pu apprécier davantage l’ampleur de son talent. Ce fût une magnifique soirée, avec la pleine lune en arrière-plan. La belle rockeuse brillait de mille feux. L’énergie qu’elle dégageait, son sourire, ses yeux brillants démontraient à quel point elle était heureuse de remontrer sur scène. Elle a enflammé la scène dès le départ avec sa chanson Mauvaise influence.


Au fil des chansons, elle nous laissait voir tour à tour la grandeur de son corps, de son âme et de son cœur. Habitant toute la scène lors des chansons plus rock, elle nous a aussi ébloui tout en douceur avec une de ses belles balades, Je tombe. Le début du spectacle était composé de ses chansons à elle tirées de ses deux albums pour les faire découvrir aux spectateurs qui ne connaissaient pas son univers : Amours jetables, Seule (tourne), Dans la tempête, La ville s’endort. Ceux qui l’ont suivi à La Voix ont pu se rappeler de beaux souvenirs avec Like the way I do, Natural et The story.

À la demande de ses fans qui ont vu ses spectacles en direct sur Facebook pendant le confinement, son conjoint Bruno Labrie est venu l’accompagner sur scène le temps d’une chanson, Jackson de Johnny Cash et June Carter. Elle a magnifiquement repris la chanson fétiche des enfants en ce moment, Dance Monkey.


Elle a aussi fait plusieurs demandes spéciales qui sont revenues souvent lors de ses spectacles en direct dont Try . C’était inévitable qu’elle reprenne une chanson de P!NK, une idole et une grande source d’inspiration pour elle. Tout en retenue, Killing me softly  lui va parfaitement. Ne pouvant danser un slow, elle a suggéré aux gens de se coller dans leur voiture pendant Tennessee Whiskey .

La rockeuse franco-ontarienne nous prépare un troisième album mais, avec les circonstances, on ne sait pas encore le moment de sa sortie. En mai dernier, elle nous a présenté un nouvel extrait, In love again ainsi qu’un splendide vidéoclip pour l’accompagner. Elle traite d’un sujet indémodable : l’amour qui fait mal, l’amour impossible.

 

Elle sera de nouveau sur scène pour introduire Marc Dupré les 10 et 11 Juillet prochain, dans sa ville, à Bromont.

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média

Pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *