Miraï, ma petite soeur : la profondeur d’un enfant !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Miraï, ma petite soeur est un film d’animation réalisé par Mamoru Hosoda qui a reçu une nomination dans sa catégorie aux Oscars ainsi qu’aux Golden Globes cette année. Cette aventure animée, qui prendra l’affiche dès ce 15 mars amène au cœur de la famille de Kun un petit garçon âgé de quatre ans.

Bien qu’il soit très mignon, celui-ci va changer de comportement lorsque sa petite sœur prénommée Miraï, qu’il avait pourtant hâte de rencontrer, va prendre toute l’attention de ses parents. Une jalousie qui va le rendre quelque peu méchant envers sa sœur, mais également envers ses parents. Cette attitude, qui va par moments nous agacer, va également réussir à nous attendrir tout au long de l’histoire.

En effet, à travers un voyage parcourant les époques et surtout les divers membres de sa famille, l’enfant va être amené à faire face à certains traits de son caractère et prendre conscience de l’impact que ceux-ci peuvent avoir sur lui, mais également sur son entourage.  Une manière pour nous de comprendre davantage les réactions de Kun et des parents fatigués de devoir gérer travail et vie de famille.

Miraï, ma petite soeur détient bien évidemment son lot d’imaginaire mais ce qui en fait sa force et sa beauté, ce sont toutes les parties psychologiques qui le rendent tout aussi réaliste et pertinent. En mettant le doigt sur ce que peut réellement ressentir un enfant face à l’échec, la peur, la colère et de nombreuses autres émotions, ce dessin animé se montre touchant et inculque de belles valeurs qui visent aussi bien les grands que les petits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *