Montgolfières: Noir Silence célèbre généreusement et humblement 25 ans de rock!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

La dernière apparition du groupe rock québécois Noir Silence à l’International de montgolfières remonte en 1996 alors qu’on leur avait confié la première partie d’une certaine formation internationale nommée The Backstreet Boys qui avait tout simplement attiré…75 000 curieux!  Il est un peu difficile d’accoter ce passage en terme d’intensité, et pourtant… De retour hier  à St-Jean-sur-Richelieu pour célébrer ce moment et leur 25 ans de carrière, le groupe a offert un spectacle généreux, puissant et même touchant.

La formation originale était rassemblée pour ce trop court concert de 60 minutes qui a allié chansons connues (le band a d’ailleurs fait paraitre récemment un album best of) et les pièces du nouvel album Tiens ma bière sorti en 2019. Le mélange entre les deux s’est avéré fluide et entrainant autant pour les admirateurs du band que pour les festivaliers venus les découvrir. Les membres étaient visiblement heureux de se produire, s’investissant corps et âme à leurs instruments pour s’assurer de maintenir l’intérêt de la foule qui n’a jamais cessé d’être participative et enjouée. Bref, cette dernière n’a pas seulement entendu la livraison du méga succès On jase de toi pour embarquer à fond dans le spectacle!

Les éclairages vifs parfaitement synchronisés aux changements de mélodies ont grandement contribué à l’expérience décapante que Noir Silence nous a fait vivre. Pigeant dans la plupart de leurs albums, les membres ont pimenté leur sélection en y intégrant intelligemment des extraits de reprises populaires comme le refrain de I was made for lovin’you de Kiss et une ligne de Je suis malade de Serge Lama sur le titre Malade qui a survolté la foule par ses percutantes modifications de ton. D’autres chansons du disque Piège dont Le vent a tourné et Méo Penché  ainsi que Oublier paru en 2008 ont été livrées pour le plus grand plaisir des festivaliers satisfaits par cette bonne dose de rock!

Jean-François Dubé affichait une forme vocale resplendissante. Son grain rauque s’agençait à merveille avec celui cristallin du guitariste Jean-François Bernatchez qui a jadis pris la place de Dubé en tant que chanteur au sein du groupe. Ses demandes loufoques au public ont été bien accueillies et drôles à souhait. À travers d’intéressantes anecdotes, l’artiste s’est montré émotif en racontant comment il a réalisé le réel impact qu’il avait pour les gens alors qu’il doutait de sa pertinence. Une humilité qui a autant fait de bien que la musique jouée.

Noir Silence sera en spectacle le 15 août à Marieville. Pour toutes les autres dates de spectacle, c’est par ici!

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *