La saison 2019-2020 du Théatre du Rideau Vert : flamboyant et époustouflant!

The following two tabs change content below.

En ce beau mercredi matin ensoleillé du 23 avril 2019, dans la salle du Théâtre du Rideau Vert, nous avons pu assister au dévoilement de la programmation de la saison 2019-2020 en compagnie de plusieurs artisans de celle-ci.

Tout d’abord, la directrice générale Céline Marcotte nous a offert un mot de bienvenue en plus d’une rétrospective de la présente saison. Elle nous a également fait part d’une présentation hors-saison :

Du 27 août au 7 septembre 2019.

Comment je suis devenu musulman. Une production de la compagnie Simoniaques Théâtre. Un texte et une mise en scène de Simon Boudreault mettant en vedette Sounia Balha, Nabila Ben Youssef, Belkacem Lahbaïri, Michel Laperrière, Marie Michaud et Jean-François Pronovost.

Un spectacle hors-saison qui a ravi le public et la critique au printemps dernier à La Licorne: Comment je suis devenu musulman. Cette histoire est la rencontre de deux familles, mais surtout d’un dialogue important. “Dialogue auquel nous croyons intensément puisque sur notre scène, nous avons toujours fait se rencontrer et se répondre les générations, les genres artistiques, les cultures et les propos d’auteurs.” affirme la directrice artistique Denise Filiatrault. (Document de presse fourni par le TRV)

Puis Madame Filiatrault s’est jointe à Madame Marcotte sur la scène pour le dévoilement proprement dit de la saison 2019-2020 qui se déroulera comme suit:

24 septembre au 26 octobre 2019.

L’homme de la Mancha, comédie musicale dont le livret est dû à Dale Wsserman sur une musique signée Mitch Leigh et un texte de Joe Darion, dont Jacques Brel est responsable de l’adaptation française. La mise en scène a été confiée à cet icône qu’est devenu René Richard Cyr.

En ouverture de saison, René Richard Cyr reprendra la comédie musicale inspirée de Cervantès. Cette histoire universelle d’une quête de sens est interprétée par neuf acteurs/chanteurs et trois musiciens les accompagneront sur scène au son d’une musique popularisée par un certain Jacques Brel. Ce retour à la comédie musicale au Rideau Vert fera résolument vibrer nos planches.(Document de presse fourni par le TRV)

Les neuf acteurs/chanteurs sont Joëlle Bourdon, Stéphane Brulotte, Stéphan Côté, Eveline Gélinas, Michelle Labonté, Roger La Rue, Jean Maheu, Sylvain Massé et Sylvain Scott alors que les trois musiciens sont Chris Barillaro, Peter Colantonio et François Marion.

Du 26 novembre 2019 au 4 janvier 2020.

L’incontournable 2019 Revue et Corrigée. Cassandre Charbonneau-Jobin signe de nouveau les textes avec Daniel Leblanc,Luc Michaud, Hugo Pellicelli, et Dominic Quarré alors que, cette année encore, Natalie Lecompte en dirige la mise en scène. Quant à la distribution, celle-ci est constituée de Suzanne Champagne, François Parenteau, Julie Ringuette, Marc St-Martin et Martin Vachon.

Natalie Lecompte reprend la tête de la Revue après une édition réussie en 2018. L’écriture des textes est confiée à une équipe d’auteurs d’expérience, qui n’en sont pas à leur première cuvée. Parions que 2019 apportera une matière foisonnante pour cette fête endiablée. Suzanne Champagne et Marc StMartin poursuivent l’aventure, Julie Ringuette est de retour et deux nouveaux visages se joignent à nos vétérans: l’imitateur et humoriste François Parenteau et le comédien et humoriste Martin Vachon. Une production 9207-7569 Québec Inc. (Document de presse fourni par le TRV)

Du 28 janvier au 29 février 2020.

Le malade imaginaire de Molière, dans une mise en scène “au goût du jour et non à la Molière” de Michel Monty. La distribution est composée de Anne-Marie Binette, Violette Chauveau, Patrice Coquereau, Luc Guérin, Emilie Lajoie, Didier Lucien, Benoit Mauffette, Maxime Mompérousse et Frédérick Tremblay.

En janvier 2020, Michel Monty nous propose un classique parmi les classiques: Le malade imaginaire . Le metteur en scène revient se mesurer au maître français de la comédie après sa relecture inédite du Misanthrope il y a quatre ans. Luc Guérin nous fait le bonheur d’incarner Argan, un personnage aussi comique que tragique, un malade imaginaire un brin irrévérencieux, un défi à sa mesure. (Document de presse fourni par le TRV)

Du 17 mars au 18 avril 2020.

Mademoiselle Julie. Le public est invité à passer 24 heures dans la vie de Mademoiselle Julie, une pièce intime du suédois August Strindberg mise en scène par une autre icône, Serge Denoncourt.

La joute verbale du duo, jouée par Magalie Lépine-Blondeau et David Boutin, alternera entre la séduction, la confrontation et la domination. (Document de presse fourni par le TRV)

Du 5 mai au 6 juin 2020.

Vania et Sonia et Macha et Spike, une pièce avec Christian Bégin, Valérie Blais, Anne Casabonne, Sylvie Léonard + 2 comédiens.

Prix Tony de la meilleure pièce en 2013, cette comédie de Christopher Durang, traduite par Maryse Warda, nous transporte au coeur d’une cellule familiale quelque peu dysfonctionnelle, à la croisée des chemins entre Tchekhov et Blanche neige et les sept nains. Marc St-Martin qu’on voit dans notre revue de l’année depuis plus de dix ans au Rideau Vert endosse cette fois le rôle de metteur en scène pour orchestrer cet irrésistible ballet. (document de presse fourni par le TRV)

Comme vous avez pu le constater à la lecture de cette chronique, une saison flamboyante, voire époustouflante vous attend au Théâtre du Rideau Vert l’année qui vient!

Crédits Photos : Courtoisie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *