Simon Boulerice bouleverse avec son dernier roman !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Le 31 juillet 2007 a marqué nos esprits avec la disparition de cette petite fille âgée seulement de neuf ans, Cédricka Provencher, dont les ossements ont été découverts 8 ans plus tard. Quelques jours après cette découverte, sur la chaîne LCN , la meilleure amie de Cédricka, Mégane McKenzie , s’est confié sur son ressenti. L’auteur Simon Boulerice s”est inspiré de cet aveu pour son tout dernier livre paru il y a quelques semaines, Je t’aime beaucoup cependant.

Ce roman fictif nous envoie au cœur de la vie d’une jeune femme âgée de dix-huit ans qui vit avec une peine constante et le deuil de sa meilleure amie qui a été enlevée lorsqu’elles n’étaient âgées que de 9 ans. Neuf années que la vie de Rosalie s’est écroulée avec le poids de cette disparition qui reste accrochée à son âme. Cette étudiante en arts et lettres devient rapidement un personnage auquel on s’attache, celui qu’on découvre de plus en plus suite à ses confidences dédiées directement à Annie-Claude Murray qui reste une ombre constante dans la vie de son amie. Rosalie est ce personnage qu’on ne veut pas lâcher chapitre après chapitre, qu’on veut tantôt prendre dans nos bras et tantôt lui donner un coup de pied au cul.

Après la lecture de cet ouvrage, on pourrait croire que Simon Boulerice est un caméléon tellement les émotions sont décrites avec vérité et précision. Je t’aime beaucoup cependant est une magnifique histoire qui bouleverse autant qu’elle nous surprend.

Crédit photo : Facebook de Simon Boulerice 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *