Slipknot enflamme la Scène Bell du FEQ!

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Le groupe métal, qui s’est fait connaître dans les années 90, était présent, hier soir, pour offrir une performance relatant ses plus gros succès, mais aussi de nouvelles pièces d’un nouvel album qui paraîtra le mois prochain. Avant d’entrer en scène, un immense drapeau imprégné du logo Slipknot s’est emparé de la Scène Bell pour cacher la préparation de ce qui nous attendait. Une manière de faire davantage trépigner d’impatience les milliers de spectateurs.

Le premier gong lancé, et la foule en délire était là pour hurler People Shit , (Sic) et Get this avec lesquelles le groupe a ouvert le spectacle de manière enflammée. Une ouverture qui semblait déjà satisfaire les fans qui n’ont pas manqué eux aussi de faire pivoter leur crinière au son du métal.

Corey Taylor , le chanteur du groupe, n’a pas pris de temps pour nous faire frissonner avec ses cris impressionnants  et son rire diabolique. Une chose est certaine, de la voix, le chanteur du groupe n’en manque pas.  Malgré les masques et la violence que certains passages de ce spectacle nous transmettaient, ce que l’on retient le plus c’est la générosité de Corey envers son public.

Bonsoir mes amis, comment ça va ? “, c’est ce qu’il disait en début de soirée pour ensuite laisser glisser dans un français presque parfait de nombreux mercis. Sa manière de s’exprimer en français révélait au chanteur une tout autre voix de même que son amour pour le Québec qu’il considère comme la ville la plus hot en musique.

Crédits photos : Stéphane Bourgeois/ FEQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *