Un symphonique retour en enfance

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Depuis 2013, CineConcerts produit des spectacles visuels, permettant ainsi de découvrir ou redécouvrir des films qui ont marqué les générations tout en étant accompagné, en direct, par un orchestre symphonique. Ce concept a rencontré l’univers de DreamWorks en s’inspirant des partitions musicales de Hans Zimmer, Harry Gregson Williams, John Powell , pour ne nommer que ceux-là.

Dans le cadre du Festival Inernational de Jazz de Montréal, DreamWorks Animation In Concert et l’Orchestre Métropolitain nous ont accueilli à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, hier soir, pour nous emmener en plein cœur de notre enfance.

En effet, de Kung-Fu Panda à Shrek ou du Prince d’Égypte à Spirit , nous avons pu replonger dans la vie de nos personnages préférés. Plusieurs types de séquences étaient diffusés, certaines mélangeant plusieurs films alors que d’autres étaient un beau résumé que d’un seul comme ce fut le cas pour, entre autres, Shrek, Dragon et The Croods.

En parlant de The Croods, les images choisies pour celui-ci pouvaient nous emmener dans une tout autre perception. Pendant que l’un des personnages dessinait du bout de ses doigts les membres de sa famille, des extraits du film ou des dessins faits à la main défilaient, laissant ainsi l’impression que nous étions dans la tête du personnage et qu’on faisait face à ses souvenirs. De plus, la musicalité qui s’y ajoutait a fait de ce moment le plus fort de la soirée.

Quelques citations de dessins animés ont aussi fait leur apparition entre la fin et le début d’une séquence, permettant ainsi à l’Orchestre Symphonique d’accueillir les applaudissements et reprendre de plus belle le voyage musical vers les personnages qu’on aime tant!

Des plus belles envolées aux plus beaux combats jusqu’à un rap de Shrek et une dance battle du Chat Potté, chacun des choix nous donnait envie d’en découvrir plus sur les longs-métrages. L’harmonie et la précision qui se dégageaient de l’Orchestre faisaient de ce spectacle un plaisir pur, et ce, aussi bien pour les petits que les grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *