Des voix de Noël en soutien aux personnes touchées par la schizophrénie !

The following two tabs change content below.

Matthy Laroche

Derniers articles parMatthy Laroche (voir tous)

Le temps des Fêtes est à nos portes (oui oui, je fais partie de ces gens qui sont dans l’esprit des Fêtes dès novembre) et quoi de mieux que de vous proposer un album de Noël hors du commun ? Un album de Noël qui n’a absolument rien d’ordinaire et qui saura plaire à tout le monde. Lundi soir dernier, au réputé Cabaret Lion d’Or, avait lieu le lancement de l’album Voix de Noël réalisé par Mathieu Caron. Cet album est le résultat d’une année complète de travail acharné. C’est dans une ambiance chaleureuse et le cœur à la fête que les spectateurs et les artistes ont célébré Noël à l’avance et ont soutenu une cause dont on se doit de parler pour que cessent les tabous.

Et c’est l’histoire derrière tout ce processus, le moteur principal, qui touche les cordes sensibles et ne laisse personne indifférent. En effet, il y a exactement vingt ans, la mère de Mathieu décède, deux ans après son diagnostic de la schizophrénie. Parce qu’elle n’avait pas eu les soins appropriés ni le soutien professionnel adéquat afin de contrôler sa maladie, elle s’est malheureusement enlevé la vie. Pour honorer sa mémoire, et pour venir en aide aux personnes atteintes et à leurs proches, Mathieu a mis sur pied, en campant un double rôle, celui de producteur ainsi que réalisateur, un album de Noël réunissant uniquement des voix féminines. Au profit bien sûr de la Société Québécoise de la schizophrénie. À chaque album vendu, cinq dollars sera versé à l’organisme. Une initiative qui fait du bien !

© Stéphanie Payez / Éklectik Média

Des voix 100% féminines

Ainsi, Geneviève Racette, Julie Lefebvre, Elyann Quessy, Marilou Martin, Ariane Laniel, Carissa Vales, Annie Major-Matte, Valérie Clio, Marie-Pier Perreault, Mégane Cyr, Charlène Blanchette, Koraly, Mélina Laplante et May Wells ont généreusement, et sans hésitation, offert leur voix à ce projet empli de douceur. « Je ne voulais pas que ce soit trop quétaine ni que ce soit des chansons chrétiennes, je voulais vraiment trouver des chansons qui allaient bien vieillir et qui allait intéresser les interprètes. » m’a-t-il confié l’animateur de radio.

« Ce n’était pas prévu qu’il y ait des chansons originales, c’est arrivé en cours de parcours, et c’est tant mieux parce que ça fait une raison de plus d’acheter l’album. », a-t-il rajouté. D’ailleurs, on peut aussi compter sur la collaboration en musique et en écriture de Marc-André Sauvageau, notamment avec la chanson Je ne reviendrai que pour toi, interprété par Marie-Pier Perreault, que nous avons eu la chance d’entendre durant le lancement. Ce qui m’a spécialement touché durant la soirée, c’est la magnifique et touchante pièce qu’a écrit May Wells racontant avec vulnérabilité l’histoire de Mathieu et de sa mère, avec Je ne t’oublie pas. À la base, Wells devait initialement interpréter un classique de Noël, mais après une discussion avec Mathieu, elle lui a écrit cette chanson, par amitié pour lui.

© Stéphanie Payez / Éklectik Média

La santé mentale, il faut en parler !

Durant le lancement, Mathieu a invité la directrice générale de la Société Québécoise de la schizophrénie, Alice Charasse, à prendre la parole aux côtés d’Isabelle Beauséjour, une personne atteinte de la maladie et qui, grâce à l’organisme et à son courage, ne fait plus de psychose depuis quinze ans. L’organisme mise sur les personnes souffrantes, mais également sur l’entourage des personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Alice Charasse a accueilli le projet à bras ouverts, surtout en apprenant l’histoire de Mathieu. Le sujet encore tabou qu’est la schizophrénie est toujours stigmatisé et incompris pour la plupart des gens. « La schizophrénie, ça touche 1% de la population québécoise, c’est quand même plus de 65 000 personnes, et puis 3% de cette population feront une psychose dans sa vie, ce qui n’est pas rien. Donc, c’est une occasion pour nous de sensibiliser et aussi d’avoir un petit bénéfice sur les ventes ». Comme la SQS est un organisme à but non lucratif, l’argent se fait rare et ce projet est un véritable cadeau du ciel.

Voix_de_Noël_-_Cover.jpg

L’album sera disponible dès le 9 novembre prochain avec 13 pièces qui sauront vous plaire. Un excellent cadeau à offrir à Noël à vos proches. C’est aussi une bonne occasion de donner à la cause. Pour tous les détails, visitez 1p1communications.com. Pour faire un don à la Société Québécoise de la schizophrénie, c’est ici ! Si vous êtes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou que vous côtoyez quelqu’un qui a un diagnostic, informez-vous auprès des professionnels de la santé, vous pouvez faire toute la différence.

 

Crédit de la photo de couverture : © Stéphanie Payez / Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *