Ziggy Marley, au-delà du prestige de son nom

The following two tabs change content below.

C’est de par sa voix chaude et entraînante que le chanteur Ziggy Marley a enflammé la piste du MTELUS en ce mercredi 19 Septembre 2018. Artiste solo depuis Dragonfly en 2003, Ziggy Marley a ouvert depuis bien longtemps son reggae à d’autres influences musicales. Musicien versatile, il est capable de réaliser des albums autant pour Bob Dylan et les Rolling Stones que pour Al Green et Khaled. 

Ce soir,le chanteur a su sublimer la foule et lui faire oublier l’attente qui paraissait «interminable» selon bon nombre de ses admirateurs.  C’est sur un départ haut en couleur que l’artiste  a fait son apparition accompagné de ses choristes et de ses musiciens venus des quatre coins du globe. On parle du guitariste d’origine japonaise Takeshi Akimoto , du bassiste américain Darryl Jones ,du batteur jamaïcain Carlton « Santa » Davis et du claviériste anglais James Poyser. Cette savoureuse brochette d’artistes, venue d’horizons diverses , était un joyeux mélange qui épousait à merveille l’aura reggae du musicien.  

Le chanteur  a tout de  suite embrassé la scène de par son charisme et sa présence. De musiques entraînantes aux solos/duels de basses et guitares, le spectacle a tout de suite conquis le public. Dès les premières mélodies,  sa voix puissante et pleine d’émotions a automatiquement embrassé les admirateurs.  La fougue et la  passion du chanteur a tôt fait de déchaîner la foule. 

Chaque note et chaque son de percussion étaient un pur délice, un ravissement qui  a su tout de suite séduire les mélomanes des  plus aguerris et même les plus récalcitrants à la musique reggae. Une interaction fluide était palpable entre Ziggy Marley et son public. C’est à croire que l’ambiance conviviale que dégageait le MTELUS a grandement contribué à cette atmosphère. L’artiste a interprété plusieurs pièces de son répertoire dont la fameuse chanson Love is my religion écrite au début des années  1980.

En résumé, ce spectacle était une bouffée d’air frais et une vague de joie dans le cœur de tous les adeptes de musique reggae. Même si on a tendance à vouloir lui appliquer l’adage« tel père, tel fils», Ziggy Marley est un artiste qui allie avec grâce la maturité et l’inspiration. Un reggaeman qui saura faire tomber vos barrières et s’imposer  sans jamais se contenter du prestige de son nom.

Crédits Photos : Frédérique Dadié/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *