3 moments musicaux marquants d’Ariane Moffatt et Serena Ryder aux Montgolfières

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Le 17 août dernier, Ariane Moffatt et Serena Ryder ont envahi la grande scène de l’International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu quelques heures après une pluie torrentielle et sont parvenues à faire lever la foule, la première par sa fougue et la deuxième par sa candeur. Même si seulement 60 minutes leur étaient allouées et qu’une sensation d’empressement se faisait sentir sur l’ambiance générale, les deux autrices-compositrices-interprètes en ont très bien tirer profit.

Une Ariane Moffatt à l’attaque!

Celle qui a passé l’été à sillonner les festivals à travers le Québec pour promouvoir son album Petites mains précieuses a abordé son passage à l’International comme s’il agissait d’une sorte de bilan. Avec  autant de paysages grandioses et de foules formidables dans ses bagages, Ariane Moffatt a semblé avoir laissé la pression de côté et embrassé pleinement sa spontanéité légèrement sarcastique et brute.

Elle a pris le temps d’admirer les montgolfières illuminées en vol captif tout en signifiant à plusieurs reprises sa déception de ne pas les avoir vu voler proprement! L’artiste a d’ailleurs du, en début de parcours, redoubler d’ardeur pour propulser la foule aussi débinée qu’elle dans un état rassembleur. Elle y est arrivée en attaquant son concert avec la force du guerrier. Les poings en l’air, regards farouches et une voix aérienne avec des cassures rauques à couper le souffle faisaient légion lors de cette soirée où abondaient les longs solos intenses et inspirées.

Chansons marquantes :

  • La Statue et sa vibe féministe 
  • Too Late et  son atmosphère langoureuse
  • Retourne chez elle et sa métamorphose 70’s fort accrocheuse

Ariane Moffatt aura la chance d’espérer à nouveau une envolée de montgolfières lors de son passage au Festival des Montgolfières de Gatineau le 30 août prochain , dernière date de sa tournée des festivals.

Une Serena Ryder joyeusement survoltée!

On pourrait résumer le spectacle de l’artiste originaire de Toronto en un mot : joie! Celle qui a offert une chaleureuse mini tournée québécoise en novembre dernier a traduit son état d’esprit contagieux à travers des sautillements excités, de splendides sourires, des yeux étincelants et des éclats de rire eux-mêmes hilarants! Le public a embarqué à pied joint dans son univers folk rock, d’autant plus que Serena Ryder n’a pas oublié qu’elle se retrouvait sur un territoire francophone.

En s’exprimant en français le plus souvent qu’elle le pouvait, et ce avec une maladresse des plus adorables et louables, elle a affiché ses valeurs de respect et d’inclusion. En se permettant des solos de guitare puissants et des envolées vocales impressionnantes, elle a démontré toute sa passion. Son attitude espiègle faisait fondre les cœurs et les remplissait de positivisme. Vivement la prochaine séance de thérapie en sa compagnie!

Chansons marquantes :

  • Fall et son tempo plus rapide que sur disque
  • Got your number dont le rythme accrocheur a particulièrement plu à la foule
  • Stompa chantée principalement en français

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *