4 moments qui vous convaincront de regarder l’hommage de Belle&Bum à Éric Lapointe

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Le FMG (Festival de montgolfières de Gatineau) vivait une première, hier soir, sur la Scène du casino du Lac-Leamy : une captation télévisée! L’équipe de Belle&Bum est débarquée pour filmer une émission spéciale célébrant les 50 ans de vie et les 25 ans de carrière d’Éric Lapointe. Inutile de vous préciser à quel point la nombreuse foule était en feu et l’ambiance électrique!

Pour cet instant unique, Éric s’est entouré de gens qu’il aime et qu’ils l’aiment en retour, ce qui a formé une  alléchante liste multigénérationnelle d’invités aux univers variés:  Mélissa BédardIsabelle Boulay, Luce Dufault, Marc Hervieux, Rick Pagano et Stéphanie St-Jean. Le concept de la soirée consistait à mêler des succès qu’Éric offrait en solo, des duos et des trios. Les invités ont également interprété individuellement des pièces qu’Éric affectionne tout particulièrement dont Caruso que Marc Hervieux a solidement incarné devant un public impressionné. Comme l’émission animée par Normand Brathwaite et Mélissa Lavergne sera diffusée le samedi 14 septembre sur les ondes de Télé-Québec à 21h00, nous ne pouvons évidemment pas tout vous dévoiler du spectacle, mais voici les quatre moments marquants qui, on l’espère, vous influenceront à regarder le coup d’envoi de la dix-septième saison!

D’origine franco-ontarienne, Luce Dufault a été accueillie en reine dans son patelin! Elle a magnifiquement rendu cet amour avec des performances vocales versatiles dont la richesse ne cesse d’épater après toutes ces années. Dès qu’elle a ouvert la bouche, les hautes notes et le rauque éraillé se côtoyaient naturellement pour créer des frissons. Hier, pour son tour de chant en solo, elle a décidé de faire une pierre deux coups en interprétant Here comes the flood de Peter Gabriel, un artiste qu’autant Éric Lapointe et Normand Brathwaite (qui célébrait son anniversaire le 27 août) adorent. Avant de la chanter, Luce a admis qu’elle aimerait bien, un jour, qu’Éric la livre aussi, mais c’est plutôt le co-animateur qui a poussé la note avec elle en fin de parcours. Un moment magique rempli de complicité!

Le répertoire de notre rockeur national comprend bien des titres revêtant un caractère indémodable et intemporel en plus de garantir un effet boeuf sur scène. Ce ne sont pas les choix qui manquent mais certains sont plus incontournables et mémorables que d’autres, et c’est le cas de Loadé comme un gun. La charge rock et émotive de cette pièce déclenche instantanément un je-ne-sais-quoi puissant qui incite à la communion. Les festivaliers ont pris un malin plaisir à la crier à tue-tête. Dans le même ordre d’idées mais plus en douceur, Éric a offert une splendide version acoustique de Je rêve encore en guise de rappel exclusif.

Ayant grandi avec les chansons de Ti-Cuir, Mélissa Bédard et Stéphanie St-Jean ne pouvaient cacher leur excitation. Chantant toutes les paroles, qu’elles soient ou non les chanteuses principales d’une chanson, elles ont affiché une adorable complicité, notamment sur Belle Folie qu’elles ont interprétée en trio avec Éric. L’intensité vocale était au rendez-vous!

Tous deux admirateurs du regretté Johnny Hallyday, il allait de soi qu’Isabelle Boulay et Éric Lapointe interprètent une pièce mythique de son vaste registre. Leur choix s’est arrêté sur Ma Gueule, et quel choix! La colère et la fragilité s’harmonisaient à merveille. Les deux artistes se sont entièrement voué à la détresse et à  l’espoir de ce texte poignant. Leur relation teintée de respect a soulevé la foule.

Ne ratez surtout pas cette émission spéciale sur les ondes de Télé-Québec le 14 septembre à 21h00!

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *