Beaucoup de plaisir avec Les Trois Accords!

The following two tabs change content below.

Guillaume Houde

Derniers articles parGuillaume Houde (voir tous)

Les Trois Accords étaient de passage à Montréal au MTELUS dans le cadre de leur tournée pour leur album Beaucoup de plaisir, sorti il y a déjà un an. Les fans du groupe ont pu apprécier en direct leur nouvel opus dans une ambiance des plus festives. Petits et grands étaient tous réunis afin de s’amuser le temps d’une soirée avec l’un des groupes les plus loufoques que le Québec n’ait jamais porté. Qui aurait cru que ce groupe aux textes aussi saugrenus serait devenu aussi important dans notre paysage musical? Pourtant, aujourd’hui, qu’on aime Les Trois Accords ou non, leur impact culturel se fait sentir quotidiennement dans nos radios et leur catalogue est greffé au cœur de nombreux Québécois.

La douceur et l’innocence de Bon Enfant

Afin d’amorcer les festivités, le groupe Bon Enfant , composé notamment de membres des groupes Canailles et Ponctuation , était de la partie pour débuter la soirée. L’expérience de ce groupe est flagrant. Sa chimie est également très forte, ça se voit, mais surtout ça s’entend. C’est avec une légèreté et une ambiance aérienne que le groupe a réchauffé la salle, enchaînant son répertoire aux couleurs qui rappellent le Pop Rock des années soixante-dix. La plus grande qualité de sa musique réside dans la façon dont chaque instrument se complète en plus des mélodies accrocheuses à faire taper du pied. Le seul hic concerne la guitare qu’on avait souvent  du mal à entendre. Pour le reste, Bon Enfant a fait du bon boulot à titre de première partie. Si vous n’avez pas encore écouté leur musique, ne tardez pas, le groupe vaut la peine d’être découvert!

Victimes de la danse

Cela fait déjà un an que Les Trois Accords sont en tournée, pourtant on aurait pu croire qu’ils en était au début tellement qu’ils étaient excités et débordant d’énergie. Après toutes ces années, ils savent encore s’éclater sur scène et ils n’ont pas l’air de s’ennuyer, bien au contraire! À son habitude, avec son humour absurde et décalé, Simon Proulx, le chanteur du groupe, a animé la foule entre les chansons en nous racontant des histoires sans queue ni tête. Ce qui est certain, c’est que leur dernier album porte bien son nom. Effectivement, ils ont eu beaucoup de plaisir hier soir alors qu’ils en était à leur deuxième présence au MTELUS pour cette tournée. Parlant de leur dernier album, ils  en ont interprété la majeure partie mais aussi de nombreux morceaux de leurs opus précédents dont J’aime ta Grand-Mère. Avec des musiciens aussi talentueux et passionnés, difficile de passer une mauvaise soirée et ne pas s’emporter dans leur folie contagieuse.

Néanmoins, certains vieux de la vieille auraient aimé entendre davantage de leur vieux matériel, mais les membres semblent être rendus ailleurs. Leur son a grandement évolué, cela va de soi, mais la passion de ces musiciens, elle, est toujours la même. Une mention spéciale est de mise pour les deux percussionnistes présents sur scène. Deux musiciens de soutien qui débordaient de talent et qui ont accompagné le groupe avec la même passion ; sans eux, le spectacle n’aurait pas été pareil. On oublie souvent de parler de ceux qui jouent dans l’ombre alors qu’ils permettent d’illuminer le groupe qu’ils accompagnent et de rajouter une couche de profondeur qui est essentielle.

En somme, Les Trois Accords ont montré qu’ils étaient toujours aussi pertinents ( ou plutôt impertinents dans leur cas ) après tant d’années. La seule chose qui ne va pas en s’améliorant avec l’âge, c’est la coupe de cheveux de Simon, mais, ça, on ne peut rien y faire! Si vous cherchez à faire une belle sortie en famille ou simplement lâcher votre fou le temps d’un soir, Les Trois Accords sont toujours à considérer.

Crédits Photos : Laura David, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *