Coeur de pirate et Loud clôturent en beauté et avec éclat l’International de montgolfières!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Les organisateurs de l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu avaient de quoi se réjouir lors de la journée de clôture de la trente-sixième édition : deux envolées et des milliers de festivaliers entassés! Le public acceptait l’étouffante chaleur pour ne pas manquer les deux populaires têtes d’affiche québécoises : Coeur de pirate et Loud.  Ces dernières, fiers porte-étendards musicaux de leur génération, n’ont pas du tout déçu!

Pour ceux qui sont familiers avec le spectacle intérieur de la tournée En cas de tempête, ce jardin sera fermé, ils ont constaté que, pour la version extérieure, les massives escaliers blancs plaqués en arrière-scène ont été remplacées par un rideau de paillettes dorées qui apportait efficacement une touche de glamour au décor simple mais où absolument rien n’était laissé au hasard. Splendide piano blanc, musiciens portant également du blanc, chorégraphies alliant classicisme et modernité…Il n’y a pas de doute, Béatrice Martin , vêtue d’un look noir épuré et stylé rappelant une ballerine, a minutieusement pris soin, de la délicate scénographie à ses poignantes mélodies, de nous faire voir sans artifice ses parts d’ombre et son côté aérien. Bref, son blanc et son noir. L’autrice-compositrice-interprète a bouleversé par sa poésie brutale des amours tumultueuses de notre époque et sa délicieuse autodérision. Elle nous a même fait l’honneur de revenir sur scène pour chanter Dans la nuit en compagnie de Loud qui, devant un public conquis d’avance, a conclu avec fracas neuf merveilleux jours de festival .

Crédits Photos : Angéline Gosselin, Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *