Entrevue : Briser la chaîne avec Renée Wilkin

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Renée Wilkin présentait, hier soir, son troisième album Briser la chaîne dans l’intime salle Le Ministère. Un travail de deux ans qui voit enfin le jour et qui se trouve dans tous les magasins ainsi que sur toutes les plateformes de téléchargement depuis le 4 octobre. C’est à la fois fière et fébrile que l’artiste nous a interprété quelques unes des pièces de cet opus de onze titres qui nous éloignent des EP et des albums de reprises et nous amènent un vent d’air frais avec ses couleurs R’nB/Pop.

Briser la chaîne est le fruit d’une multitude de collaborations. On peut y retrouver notamment  les noms de Corneille, Sofia de Medeiros, Marc Dupré ou encore Nelson Minville. Ensemble, ils ont montré de nouvelles facettes de la chanteuse dans des textes qui soulignent l’amour sur toutes ses formes, l’espoir et le deuil. Bien que les textes ne sont pas toujours joyeux, l’album est contrasté par l’irrésistible envie de danser. 

Bien sûr, les couleurs de Corneille sont très présente et on les reconnaît dès la première écoute, mais ça ne nous empêche pas de reconnaître pour autant l’énergie de l’artiste, qui , peu importe les univers dans lequel elle va se poser, va nous transmettre entre les lignes sa nature profonde qu’est la soul.

Nous avons profité de ce lancement pour rencontrer la pétillante Renée Wilkin et en savoir davantage sur la création de ce nouvel album dont nos coups de coeur sont Diamant  et La chaîne.

Crédit photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *