Fabuleuses : fabuleusement paradoxal!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

À la fin de l’été prenait l’affiche un film d’auteur québécois visant principalement un public d’adolescents et de jeunes adultes. Oui, ça semble presque impossible sur papier, mais Fabuleuses prouve le contraire! Mélanie Charbonneau, qui signe la réalisation et coscénarise avec Geneviève Pettersen, traite de l’épineux et plus actuel que jamais sujet des influenceurs sans prétendre apporter de morales ou des réponses face aux répercussions de ce phénomène dans le milieu des médias.

Clara Diamond (Juliette Gosselin), une YouTubeuse extrêmement populaire mais critiquée pour ses tutoriels de maquillage quelque peu superficiels, rencontre et influence Laurie Gagnon (Noémie O’Farrell), une aspirante journaliste brillante qui a besoin d’être fabuleuse sur les réseaux sociaux afin de pouvoir travailler. La meilleure amie de celle-ci, Élisabeth (Mounia Zahzam), s’insurge contre cette culture en rejoignant des groupes militant contre le sexisme et la misogynie tout en, involontairement, appliquant aux hommes les mêmes comportements qu’elle leur reproche d’avoir envers les femmes. Dans ce tourbillon effréné, les trois amies apprendront à découvrir qui elles sont vraiment.

Le scénario, à la fois hilarant et sérieux, aborde sans censure les contradictions et les paradoxes liés aux médias numériques spécialement cette envie d’arrêter de correspondre au moule de l’image parfaite mais d’être victime de réprimande aussitôt qu’on tente d’en déroger. Sur le plan narratif, Fabuleuses fait extrêmement penser à la comédie culte Méchantes Ados. Certaines ficelles des intrigues s’avèrent exagérées, forcées et conventionnelles mais elles ont le mérite de conscientiser le public cible. De plus, sans mauvais jeu de mots, les comédiennes livrent toutes des performances fabuleuses!

Lors de la première montréalaise du film, nous avons rencontré le trio d’actrices principales, Mélanie Charbonneau et Geneviève Pettersen. Voici le résultat!

Crédits Photos : Go Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *