Fantôme de l’Opéra : une version concert inédite!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Même si le roman Le fantôme de l’opéra de Gaston Leroux  a été publié en 1910 et que l’adaptation en comédie musicale sur Broadway qu’en a fait Sir Andrew Lloyd Webber fête  cette année son trente-troisième anniversaire, l’oeuvre continue d’inspirer les artistes de partout dans le monde, et cela comprend maintenant le Québec!

Après les succès de théâtres musicaux comme Demain matin, Montréal m’attend  , Spectra Musique a acquis les droits pour une version concert du Fantôme de l’opéra qui sera présentée du 8 au 12 janvier et du 23 au 26 janvier 2020 au Théâtre St-Denis.  La distribution s’arrêtera ensuite au Grand Théâtre de Québec du 17 au 19 janvier 2020. Il s’agira des uniques chances pour voir le spectacle.

Ce sera la toute première fois que le spectacle sera présenté en français, ce qui s’avère être un fait étonnant lorsqu’on considère que l’opéra a originellement été composé en français. Un tragique incendie au théâtre Mogador en est la cause. Les paroles ont été traduites par Nicolas Engel, ce qui donne droit à des pièces comme La musique de la nuit et Ange perdu.

Se déroulant à Paris en 1881, Le fantôme de l’opéra relate, comme son nom l’indique, l’histoire d’un mystérieux fantôme au visage déformé qui est caché dans les profondeurs de l’Opéra de Paris. Il tombera amoureux de la chanteuse Christine Daaé qui, elle, est promise à l’aristocrate Raoul. S’ensuivra alors un duel épique pour gagner l’amour de la belle. Le baryton lyrique Hugo Laporte assurera le rôle-titre, la soprano française Anne-Marine Suire celui de Christine alors que le personnage de Raoul a été confié au chanteur Michael Girard connu entre autres pour sa participation à La Voix et au théâtre musical Starmania de Québec Issime. 11 choristes ainsi que Catherine Sénart, Éric Paulhus, Étienne Isabel, Frédérike Bédard, Lucie St-Martin et Sylvain Paré complètent la distribution qui sera accompagné d’un orchestre de 40 musiciens sous la direction de Dany Wiseman.

Étienne Cousineau, que l’on connaît principalement pour sa participation à la toute première saison de La Voix, fait également parti du projet, mais à titre de metteur en scène. «Avec ma voix, je n’aurai pu que jouer Christine, et ça n’aurait pas été très plausible!», a-t-il confié à la blague lors de la conférence de presse dévoilant la distribution. Comme le premier spectacle qu’il a vu sur Broadway est Le fantôme de l’opéra, il ne pouvait refuser cette magnifique opportunité malgré l’étourdissement que le défi enferme. Le poste de metteur en scène lui a été attribué grâce au directeur artistique du projet, Alexis Pitkevicht, qui est un bon ami. Depuis quelques années, il trouve tout autant son bonheur dans cette forme d’art. « J’aime la création en arrière-scène. On peut donner dans l’imaginaire. J’ai autant besoin de ça que de l’interprétation. »

Crédits Photos : Courtoisie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *