La famille Daraîche nous a réchauffé le cœur à St-Tite !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Dans le cadre du Festival Western de St-Tite, La famille Daraîche nous a offert une soirée digne de leur immense succès. Cette famille venue de la Gaspésie représente à elle seule un demi-siècle de hits qui ont marqué l’histoire de la musique country au Québec. Hier soir, sur la scène du Country Club Desjardins, elle nous a offert un superbe résumé de ses 50 années. En guise de présentation, les invités Isabelle Boulay et Mario Pelchat ont uni leurs voix sur le titre Mister John B, donnant ainsi le ton au spectacle tout en invitant Julie, Paul, Dani et Katia à rejoindre la scène pour un medley.

En commençant par le titre Mon métier c’est la scène, la reine du Western nous a montré, tout au long du spectacle, à quel point ce surnom lui allait à merveille. Prenant tout l’espace et partageant des titres avec sa famille ainsi qu’avec David Bernatchez,  Julie Daraiche emportait  le public avec elle  à chacune de ses prestations. Du haut de ses 80 ans, elle nous a montré qu’elle portait en elle la jeunesse éternelle.

Paul Daraîche, qui va d’ailleurs sortir ce vendredi un tout nouvel album intitulé Ma Maison favorite, a, lui aussi, aussi bien en famille qu’en solo, une oeuvre remarquable. Son ami et producteur Mario Pelchat, qui a d’ailleurs grandi avec sa musique, est venu le rejoindre pour interpréter plusieurs titres dont notamment Rosalie qu’ils offrent déjà en duo sur le projet Mes amours, mes amis ainsi que Le Lumberjack qui n’a pas manqué de faire danser la foule.  Fidèle amie de Paul, Isabelle Boulay ne pouvait manquer à l’appel. L’artiste, qui a rendu si souvent hommage à celui-ci, est venue une nouvelle fois joindre sa voix à celle de son ami sur le titre Aimer, Souffrir, Pardonner, Oublier pour ensuite nous partager la célèbre De la neige sur la bible de mon père qu’elle chantait déjà lorsqu’elle n’était âgée que de 7 ans.

Ce spectacle nous a offert des moments forts en émotions comme celui de Katia qui nous a littéralement emporté avec sa voix angélique sur le titre T’envoler.  La jeune femme s’est aussi mise dans la peau de Cindy Daniel pour interpréter Tout de moi pour toi aux côtés de son père de qui l’on pouvait ressentir et voir se dessiner sur son visage une immense fierté. David Bernatchez a, de son côté, touché le public en plein cœur avec sa prestation de Je pars à l’autre bout monde où l’on a pu découvrir, ou redécouvrir, la largeur de son spectre vocal. Dani, quant à elle, nous a beaucoup émus avec la belle Mon amour, Mon ami.  Celle qui considère Isabelle comme une idole était fière et très touchée de pouvoir chanter avec elle la touchante Lui que Paul avait écrit pour l’album country de l’interprète De retour à la source parue en 2007. L’émotion qui émanait des deux chanteuses s’est propagée sans demi-mesure dans la salle et a rendu ainsi un très bel hommage à tous les pères aujourd’hui disparus.

Un spectacle de la famille Daraîche ne peut pas se terminer sans la célèbre À ma mère (Perce les nuages) où Isabelle est venue à nouveau rejoindre Paul, suivis de tous les artistes, pour ainsi finir la soirée comme elle avait si bien commencée. Ensemble, ils ont interprété un medley (Un verre sur la table, Mon père et moi, Que La lune est belle ce soir…) dans la joie et le bonheur où les maîtres mots resteront partage et amour. Aussi bien entre les artistes présents sur scène qu’avec le public qui a profité pleinement de chaque instant de cette soirée qui a, sans aucun doute, réchauffé tous les cœurs.

Crédits photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média 

Une pensée sur “La famille Daraîche nous a réchauffé le cœur à St-Tite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *