Les trésors cachés du répertoire d’Isabelle Boulay !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Depuis maintenant plus de 25 ans de carrière, l’interprète Isabelle Boulay a su faire une différence dans le coeur du public avec son intensité, son amour des mots et la chaleur de sa voix. De Je t’oublierai, je t’oublierai à Parle-Moi en passant par Jamais assez loin et Entre Matane et Bâton Rouge, l’artiste a dévoilé de nombreux hits radiophoniques qui, au fil des années, sont toujours un plaisir à écouter.

En ce 6 juillet, pour célébrer la nouvelle bougie de la chanteuse, nous avons fouillé dans son riche répertoire afin d’y dévoiler des chansons moins connues du public et qui méritent tout autant d’être entendues. 

Il fallait pas 

Malgré les succès Un peu d’innocence et Et mon coeur en prend plein la gueule, l’album Fallait pas sorti en 1996 n’a pas toujours eu le succès escompté. Pourtant, si on tend bien l’oreille, on découvre des pièces riches en émotion comme Il fallait pas dont le texte écrit par Daniel DeShaime rempli de métaphores traite d’un sujet aussi lourd que troublant.

L’amour dans l’âme 

Dans cet opus dont les pièces Je t’oublierai, je t’oublierai, Le Saule ou encore La Lune ont été de francs succès radiophoniques, c’est sur la chanson L’amour dans l’âme que nous avons décidé de tendre davantage l’oreille. Cette pièce écrite et composée par l’artiste Zazie nous parle d’amour et plus particulièrement de celui qu’on ne voudrait pas voir partir.

Je m’en contenterai 

Difficile de trouver une chanson moins connue du public dans cet album qui, aujourd’hui, est encore celui qui s’est le plus vendu dans la carrière d’Isabelle. Avec plus d’un million de ventes, Mieux qu’ici bas,qui regroupe la chanson-titre, Parle-moi, Quelques pleurs ou encore Un jour ou l’autre , laisse tout de même des trésors comme la chanson Je m’en contenterai. Cette pièce écrite par Serge Lama est l’empreinte qu’une relation terminée nous a laissée. La juxtaposition entre le piano, la guitare et les violons fait que, vingt ans plus tard, ce titre s’écoute avec tout autant d’intensité que la première fois.

Je sais ton nom

L’album Tout un jour sorti en 2004 a été lancé avec les pièces C’est quoi, c’est l’habitude, Une autre vie et Tout au bout de nos peines qu’elle chante en duo avec Johnny Hallyday. Il a également connu un beau succès tant en Europe qu’au Québec. Parmi les chansons qui figurent dans cet album, c’est la pièce Je sais ton nom écrite par Étienne Roda-Gil et Daniel Seff sur laquelle on veut attirer votre attention. Cette chanson ouvrière, qui est d’ailleurs l’une des chansons préférées d’Isabelle au sein de son répertoire, est sans aucun doute la pièce qui laisse le plus respirer la musique avec un solo magistral qu’on ne se lasse pas d’écouter.

Tant que l’amour existera 

En 2007, Isabelle Boulay s’est fait plaisir, mais a tout autant fait plaisir au public québécois en offrant un tout premier album country, De retour à la source, dont l’accueil chaleureux lui a valu plusieurs prix au Gala de l’ADISQ comme celui d’album country de l’année. Les titres Entre Matane et Bâton Rouge et Adrienne ne cessent d’être diffusées en radios. C’est la pièce Tant que l’amour existera qui a suscité notre envie de partage. Cette ballade acoustique qui met en valeur la voix de l’interprète a été écrite et composée par nul autre que Zachary Richard et est un vrai bijou.

L’amour d’un homme

Pour continuer dans le segment ballade acoustique, cette chanson signée Brice Homs et Alain Lanty et intitulée L’amour d’un homme fait partie intégrante des trésors cachés de l’artiste. Dans une certaine retenue qui lui est propre, Isabelle nous chante une nouvelle fois l’amour, pas seulement celui d’un homme mais plutôt celui qu’on devrait avoir pour soi et qu’on efface trop souvent. La pièce figure dans l’album Nos lendemains dont le single Ton histoire a été autant populaire au Québec qu’en Europe.

Voulez-vous l’amour 

En 2012, Isabelle fait son grand retour avec un album country folk, Les grands espaces, qui est un beau mélange de chansons originales, de reprises et dont le single le plus populaire est le titre Fin octobre, Début novembre. Dans cet opus, Voulez-vous l’amour est un véritable coup de cœur. Écrite et composée par son acolyte Benjamin Biolay, c’est sans aucun doute la pièce la plus sensuelle de son répertoire tant par le texte que par l’interprétation.

Guerre Civile

En vérité, paru en 2017, est le dernier album de chansons originales de l’artiste. Les pièces connues du public sont, à ce jour, Mon amour (la supplique), Un souvenir, Toi moi nous, Le train d’après et Le garçon triste. Pour cet album qui résume aussi bien son amour pour la country que la grande variété, c’est la pièce Guerre Civile que nous affectionnons particulièrement. Cette chanson, dont les paroles et la musique sont signées par Raphaël , dévoile un caractère politique, une première dans le répertoire de l’artiste. 

Pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *