Sam Tucker : au coeur d’une première fois !

The following two tabs change content below.

L’artiste qui a quitté sa belle Angleterre il y a quatre ans et que nous avons pu découvrir grâce à la cinquième édition de La Voix a vécu, hier soir, sa toute première fois au Festival d’été de Québec.

En cette dernière soirée ensoleillée de ce Festival, la voix rauque de Sam Tucker est venue se poser sur la Scène Fibe pour nous raconter les pages de sa musique country/folk.

Pendant 50 minutes, l’auteur-compositeur-interprète nous a partagé ses compositions, laissant apparaître la force de ses interprétations et la qualité de son grain de voix si agréable à entendre.

Bien que le français ne soit pas sa langue maternelle, Sam s’est montré généreux envers le public présent et a pris le temps de raconter les histoires de ses chansons, comme pour California Queen qui provient d’un voyage qu’il a fait aux États-Unis et de la différence entre ceux qui n’ont rien alors qu’ici, on dépense notre argent pour un rien.

Le chanteur nous a aussi dévoilé son tout dernier single, Old Cougar , en précisant avec humour qu’il s’agit d’une chanson qui fait référence au FarWest.

Aussi doué dans la composition que dans l’interprétation, Tucker  a répondu a une demande spéciale et nous a livré la célèbre The Reckoning Song de Asaf Avidan, chanson avec laquelle toute son aventure a commencé. Il nous a aussi interprété le titre I ain’t hiding de The Black Crowes qu’il avait d’ailleurs présenté au Festival en chanson de Petite Vallée.

Un spectacle qui est passé beaucoup trop vite mais qui laisse de bons souvenirs au public qui n’a pas eu peur de montrer son enthousiasme. Sam disait que c’était pour lui un rêve d’être sur cette scène avec nous mais,  à son tour, il n’aura pas manquer de nous faire rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *