TD Musiparc : l’intense connexion entre Ludovick Bourgeois et ses fans inchangée

The following two tabs change content below.

En cette Fête du Canada, Ludovick Bourgeois s’est produit à Bromont dans le cadre de la tournée TD Musiparc. Une trentaine de voitures a répondu à l’appel du gagnant de la cinquième saison de La Voix venu présenter principalement les pièces de ses deux premiers albums.

Son public cible, les jeunes filles et adolescentes, était particulièrement alerte, ne se gênant pas pour crier sa joie intensément et scander les paroles sans la moindre hésitation. Le chanteur ne s’est donc senti aucunement dépaysé devant les automobiles, même qu’il prenait un vilain plaisir à demander aux gens de klaxonner comme si leur vie en dépendait!

Même s’il n’a que 27 ans et que sa carrière ne fait que commencer, Ludovick Bourgeois a prouvé qu’il avait le charisme et le magnétisme nécessaires pour défendre une scène en tant qu’unique tête d’affiche et sans première partie. Même s’il manquait parfois de puissance vocale sur certains pas, qu’il a commis quelques fausses notes et que la musique l’enterrait souvent, l’artiste a offert un spectacle de 90 minutes festif qui a ravi ses fans heureux de le retrouver en chair et en os.

Il a engagé les spectateurs dès les premières chansons. Sur le hit radio Milliardaire de toi , l’interprète a demandé aux automobilistes de taper dans les mains même s’il ne les voyait pas. Tout au long de la soirée, il leur parlait et faisait des blagues abondamment pour s’assurer que leur intérêt se maintenait.

Question de faire un peu différent dans ce contexte particulier, Ludovick Bourgeois a replongé dans son adolescence en reprenant rien de mois que du Britney Spears et du Avril Lavigne! Il a débuté par… Baby one more time qu’il avait fait pour une émission au 96.6 CKOI. Il avait tellement aimé l’expérience qu’il a décidé d’inclure la chanson dans sa prochaine tournée! Peu de temps après, Complicated a retenti au grand bonheur de tous!

Bien entendu, Ludo a présenté plusieurs pièces issues de son deuxième album baptisé simplement 2 et qui connaît un franc succès. Se sont entre autres fait entendre Sans repos, Bonsoir solitude, le deuxième extrait radiophonique Figé dans le temps, Je le ferai et L’écho, toujours reçues avec le même enthousiasme. Le premier album n’a pas été en reste avec la magnifique C’est loin l’amour et Quinze ans de vie, un morceau très important et immensément personnel à ses yeux.

Il a enchaîné avec Sur ton épaule qu’Ingrid St-Pierre lui a écrite et qui fait indirectement écho à sa relation avec son père, le regretté chanteur des BB, Patrick Bourgeois. Il a poursuivi sobrement cet hommage à son papa avec une version épurée de Seul au combat. La chantant presque en entièrement a cappella, Ludovick avait parfois la voix brisée par l’émotion, mais les spectateurs l’ont appuyé du mieux qu’ils le pouvaient. Aussi inimaginable que cela puisse paraître, on pouvait entendre une certaine touche de vulnérabilité dans les klaxons!

Évidemment, un medley plus rock mettant en vedette les mythiques titres des BB a résonné tout de suite après. Au programme : Donne-moi ma chance, T’es dans la lune , Fais attention et Snob dotée d’un incroyable solo musical en crescendo qui donnait des frissons!

Pour finir, il a livré les deux plus gros succès de sa carrière jusqu’à maintenant : Que sera ma vie et Desert Song sur laquelle il a demandé aux gens de reproduire la mélodie à l’aide de leur voiture. Le résultat  s’est avéré hilarant et quelque peu chaotique, mais il a résolument mis le sourire aux lèvres. Cette initiative et Tu ne sauras jamais en rappel ont parfaitement terminé cette soirée divertissante qui a permis momentanément d’oublier les petits tracas.

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média 

2 comments

Pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *