Un spectacle qui fait du bien !

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Laurence Jalbert a parcouru le Québec avec les spectacles Nos incontournables et Laurence Jalbert/Ma route. Hier soir, c’est avec un tout nouveau concept que la belle gaspésienne à la voix chaude nous a donné rendez-vous au Centre d’Art de la Chapelle de Québec.

Laurence Jalbert présente Tommy Charles, ce spectacle porte très bien son nom puisqu’il a pour but de nous présenter cet auteur-compositeur-interprète de seulement 23 printemps. Le jeune homme aux influences country et blues a donc accompagné Laurence tout au long du show où celui-ci avait toute la place nécessaire pour qu’on puisse témoigner nous aussi de son immense talent et, ainsi, entrer à pieds joints dans son propre univers.

La chanteuse a donc revisité plusieurs de ses succès en commençant par Ma route suivi des célèbres Corridor et Encore et encore dont le public ne se lasse pas. Tommy Charles , quant à lui, nous a partagé sa reconnaissance envers Laurence qu’il considère comme un guide mais aussi aux personnes présentes dans la salle qui ont pris le risque de découvrir un artiste qu’ils ne connaissaient pas.

En ayant la chance de faire ce métier qu’il affectionne particulièrement, il s’est rendu compte des choses essentielles de la vie dont sa famille. Room in my heart et I’ll take the blame sont deux compositions qu’il nous a livrées avec sa voix particulière, teintée de lyrisme et de blues. Les deux artistes nous ont également offert un beau voyage vers le Cap enragé de Zachary Richard mais aussi vers Tenessee Whisky de Dean Dillon et Linda Hargrove qui a été sans aucun doute l’un des moments forts du spectacle.

La musique country est, pour beaucoup d’artistes du Québec, considérée comme la musique du coeur, et ces deux artistes n’ont pas eu peur de déposer le leur entre nos mains le temps de quelques chansons comme Vole colombe, Jambalaya, Lucille ou encore Anneau de feu/ Ring of fire de Johnny Cash. En parlant de Johnny Cash, Tommy Charles le considère comme l’un des hommes de sa vie, et lui a rendu un magnifique hommage en interprétant Folsom Prison Blues.

En dehors de ces deux belles âmes qui transpirent la passion de la musique, une mention spéciale va également aux musiciens Daniel Lacoste et Christian Péloquin qui ont fait rythmé la salle au beau son de leur guitare mais également de leur voix.

Pour terminer ce spectacle, ils ont chacun leur tour livré une chanson aussi émouvante que belle. Tommy Charles nous a littéralement transporté avec Amazing Grace alors que Laurence, quant à elle, nous a laissé avec Évidemment (écrite et composée par Michel Berger) dans laquelle  elle dit si bien que rien n’est plus comme avant ,et elle a eu raison de chanter ces mots car,en effet, rien n’est plus comme avant.

Aujourd’hui, vous avez la chance vous aussi d’aller découvrir Tommy Charles, ce garçon qui mérite sans aucun doute d’être écouté.

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *