Korine Côté : un gros plan à son image

The following two tabs change content below.

Jessica Grenon

Derniers articles parJessica Grenon (voir tous)

Mardi 22 octobre avait lieu la première médiatique de Gros plan au Monument-National, le deuxième spectacle en carrière de l’humoriste Korine Côté. Cette dernière roule sa bosse dans le milieu de l’humour depuis dejà de nombreuses années et revient sur les planches avec un spectacle qu’elle qualifie beaucoup plus près d’elle , « très près en fait, genre tu sens mon souffle sur ta face ». Mentionnons que l’artiste n’a pas distribué de programme pour éviter qu’il finisse « en tapon dans le fond d’un sac à dos » et ainsi apaiser son côté éco-responsable. L’écriture de ce spectacle a été un travail d’équipe. Ce sont Gabrielle Caron et Justine Philie qui ont été ses acolytes tandis qu’Alexandre Barrette s’est chargé de la mise en scène.

L’humoriste est montée sur scène avec assurance pour montrer au public les fruits de son travail. La dernière année a été soulignée par la naissance de son fils Henri qui, soit dit en passant, aurait pu s’appeler Ricky Dee 2. Ceci nous a valu une incursion dans sa nouvelle vie en tant que parent et son droit de maintenant  pouvoir en parler sans se faire juger. Mis à part son fils, Korine nous a parlé de son amie Marie-Claude qui semble avoir une habitude, voire même une aisance particulière à vomir même lors de moments impromptus, ce qui est tout à fait le contraire pour l’humoriste. Ce numéro étant hilarant et imagé, le public pouvait aisément se mettre dans la situation. Les deux numéros suivants l’étaient également à souhait! Avez-vous déjà imaginé un cours sur les moyens de contraception donné par Korine Côté? Juste pour voir son personnage de diaphragme à l’œuvre, ça vaut la peine! Et que dire du moment où les « concepteurs du corps humain » devaient trouver l’endroit approprié pour « la chute à déchets ». Efficace et coloré, le numéro a su conquérir le public.

L’humoriste se compare, à plusieurs égards, à une personne âgée puisqu’elle a été élevée dans une maison pour aînés, ce qui l’a amenée à vivre des situations hors de l’ordinaire pour une enfant, mais si cocasses à raconter aujourd’hui. Si vous ne connaissez pas la tante Cricri de Korine Côté, c’est parfait, elle se fera un plaisir de ne pas trop vous en dire et ainsi créer des moments de malaise pour vous, mais savoureux pour elle. Le public a eu droit à des anecdotes habitées et brillamment imagées. Certains numéros auraient pu être resserrés légèrement pour un timing comique plus explosif, mais, dans l’ensemble, le résultat final était excellent et le public a ri de bon cœur tout au long de la soirée. Si Korine Côté promettait un spectacle qui lui ressemble, et bien c’est mission accomplie!

Crédit Photo : Annie Diotte

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *