10 moments marquants du show d’Éric Lapointe sur les Plaines

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Éric Lapointe et le FEQ, ce n’est pas une histoire d’amour qui date d’hier. Sa dixème participation au mythique festival coïncidant avec son cinquantième anniversaire de vie et ses 25 ans de carrière, Éric Lapointe a décidé de se payer rien de moins que le show de sa vie! En branle depuis plus d’un an, ce spectacle regroupant une vingtaine d’invités annoncés et une surprise grandiose était bien évidemment extrêmement attendu. Pour citer le principal intéressé, les Plaines étaient pleines, hier soir le 9 juillet, pour un moment unique où ont défilé les grands succès du chanteur appuyés par un visuel spectaculaire et des artistes inspirés. Malgré quelques pépins avec les micros, les quelque 90 000 festivaliers présents n’ont pas boudé leur plaisir d’hurler les paroles et de faire le party comme de vraies rockstars!

Pour plonger l’atmosphère festive à son paroxysme, la direction artistique signée Stéphane Laporte a mis le paquet : arrivée d’Éric en moto filmée en direct, vidéos d’archives, photos d’enfance, graphismes numériques attrayants, pyrotechnie… Éric souhaitait une communion extraordinaire avec ses fans de la première heure, et il l’a eue du début à la fin, des tapements de main à l’unisson sur Le Boys Blues Band jusqu’à la toujours impressionnante marée de lucioles intelligentes sur l’intemporelle Un beau grand slow. Voici les dix numéros marquants de ce concert vibrant et inoubliable qui a duré près de 3 heures!

10-On commence à s’quitter sauce 2Frères
Le mélange des guitares acoustiques des 2Frères à celles brutes d’Éric et sa gang sur la poignante On commence à s’quitter a donné un résultat accrocheur et efficace. Il était particulièrement réjouissant de voir l’intensité et la joie se dessiner sur les visages de Sonny et Érik Caouette.

9-Un Motel 117 bien vivant!

Lors de la livraison de la pièce issue de l’album À l’ombre de l’ange, une devanture de motel abandonné et une voiture ont pris place sur la scène afin d’imager cette histoire d’amour impossible se scellant tragiquement sur le bord de la route 117. Une manière efficace de propulser encore plus loin un grand succès toujours aussi indémodable et excellent.

8-Une guitar battle épique!
Le fidèle complice de toujours d’Éric Lapointe, Stéphane Dufour, a livré une chaude lutte au bluesman Steve Hill (qui se produira d’ailleurs au FEQ ce soir) au cours d’un défilé de solos ahurissants qui a mis de l’avant leur incroyable doigté. Le combat a soufflé avec raison le public.

7- Le prix Miroir de la Renommée du FEQ

Éric Lapointe est tellement tombé amoureux de la version acoustique de sa ballade Reste là par Les Sœurs Boulay qu’il a non seulement invité le duo à son spectacle, mais il s’est assis sur la scène pour savourer pleinement la pièce devant une Mélanie et Stéphanie Boulay complètement emballées et fébriles. Le regard admiratif qu’avait Éric en les écoutant a traduit de magnifique façon sa générosité. D’ailleurs, Les Sœurs Boulay , en collaboration avec le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, ont réservé un prix hommage à la vedette de la soirée pour souligner l’affection que ses pairs et le public lui vouent.

6Mon ange dans les airs

Non, Éric n’a pas joué au acrobate mais il était accompagné d’une du Cirque Éloize pendant la chanson Mon Ange. Sa splendide chorégraphie  sur un cerceau suspendu a illustré avec élégance l’espoir et la détresse émanant de ce célèbre titre.

5-Travis Cormier et Colin Moore vivent leur rêve

Extrêmement proche de ses protégés qu’il a découverts sur le plateau de La Voix, Éric a invité deux de ses coups de cœur, les finalistes Colin Moore et Travis Cormier, pour la désormais incontournable reprise de Dream On d’Aerosmith. Éric a laissé toute la place aux rockeurs qui ont offert une prestation énergique et endiablée. Travis a continué de faire frémir la foule avec la mythique note aigüe qu’il a accomplie à la perfection.

4Safia Nolin en feu!
Comme sa revisite acoustique et infiniment personnelle de Loadé comme un gun a vivement attiré l’attention du chanteur lors de sa sortie, Éric ne pouvait pas ne pas inviter Safia Nolin, celle qui définit affectueusement comme la voix de sa génération, à mêler sa douce interprétation à la sienne, puissante et écorchée. La fusion a été bouleversante et spectaculaire grâce aux jets de feu ainsi qu’à l’harmonie vocale pleine de sensibilité et de divines notes aiguës.

3-Lara et Éric, un duo malade!

L’ambiance enflammée a continué lorsque Lara Fabian a foulé la scène pour incarner la célèbre Je suis malade de Serge Lama qu’elle fait sienne chaque fois. Intensité et envolées bouleversantes étaient au rendez-vous, surtout lors de la renversante finale. Complices, les deux coachs de La Voix ont profité de l’enthousiasme de la foule pour les faire chanter en chœur pendant un bon moment. Un instant qui donne encore des frissons!

2-Marie-Mai et Éric qui vivent leur moment A Star is born 

Après une prestation fracassante de Ce soir on danse à Naziland, Marie-Mai et Éric ont enchaîné avec la chanson oscarisée Shallow tirée du film A Star is Born. Tous deux amateurs de ce populaire film de 2018, ils ont personnifié Lady Gaga et Bradley Cooper dans un numéro enlevant vocalement qui s’est avéré aussi spectaculaire que sensible.

1-Ginette Reno en surprise ultime 

En entrevue, Éric  a dit qu’il se gardait bien de ne pas révéler le nom d’un invité de marque, et il n’a pas déçu! Question d’honorer sa mère présente au spectacle, il a interprété sa chanson préférée, L’essentiel, en compagnie de la grande Ginette Reno qui a été accueillie comme une reine. Souriante, elle a naturellement poussé les notes sans effort devant un Éric touché qui a profité de chaque seconde de cet instant unique, tout comme la foule qui est une fois de plus devenue un impressionnant karaoké à ciel ouvert.

Concluant avec la chanson La voix que j’ai  de Gerry Boulet avec tous ses invités dont Louis-Jean Cormier qui a bien fait résonner son timbre mystérieux, Éric Lapointe a définitivement offert le show de sa vie, mais gageons que la prochaine célébration sera tout autant épique, sinon plus.

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média 

3 pensées sur “10 moments marquants du show d’Éric Lapointe sur les Plaines

  • 10 juillet 2019 à 18 h 55 min
    Permalink

    wow, fantastique. Merci beaucoup ! J’en prendrai encore et encore.

    Répondre
  • 11 juillet 2019 à 7 h 16 min
    Permalink

    Moi j’étais pas là trop loin Québec mais Éric tu devrais faire la même chose à mtl et cette fois j’y serais ! J’essaie toujours d’avoir des billets pour tes shows dans les environs Saint-Jérôme / Montréal et à chaque fois il est trop tard ! Pu de billets !
    Je t’ai vu en spectacle seulement 2fois et à chaque fois s’était époustouflant ! J’ai hâte de te revoir en show !
    Ps: tu devrais faire un dvd de ton show de Québec certaines que sa serait un bon coup et je serais une acheteuse assurer.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *