2019 Revue et corrigée : un retour attendu et réussi

The following two tabs change content below.

Le 2 décembre dernier avait lieu, au Théâtre du Rideau Vert la présentation médiatique de l’événement annuel toujours attendu par les amateurs de théâtre:  Revue et corrigée.

La version 2019, la quinzième, met en vedette Suzanne Champagne, François Parenteau, Julie Ringuette, Marc St-Martin et la nouvelle recrue , Martin Vachon . Elle a été mise en scène par Natalie Lecompte avec des textes signés Cassandre Charbonneau-Jobin, Daniel Leblanc, Étienne Marcoux, Luc Michaud et Dominic Quarré.

Sans vous dévoiler les punchs, sachez que ce show s’est amorcé avec un sommet de l’environnement, en présence notamment de Manon Massé, Greta Thunberg et David Suzuki Que pouvait-on demander de mieux comme début? Ce fut suivi par Denise Bombardier qui nous a expliqué à quel point le français est hot avec comme invités Coeur de Pirate et Loud. Tous se saluaient avec bonjo‏‌ur, hi!

Il y a eu le sketch du GPS sur la Grande-Allée à Québec. Nous avons eu droit, bien entendu, à un clin d’oeil au déshonorable Maxime Bernier qui reçoit son idole, Donald Trump. Aladdin Trudeau, pour sa part, n’a pas manqué de faire allusion aux différentes aventures qui lui sont arrivées cette année, incluant sa réélection comme PM du Canada, un PM dans un gouvernement minoritaire. Pierre Karl Péladeau et sa montée de lait de l’été dernier sont revenus sur le plancher des vaches. Que se passe-t-il à Révolution? Une explication clairement énigmatique nous a été fournie à ce sujet. Nous n’avons pas manqué l’entrevue avec Régis Labeaume, qui nous a éclairés sur la situation des transports à Québec.

Du côté des sports, un salut à Bianca Andreescu et Eugénie Bouchard à qui on a dédié la chanson Dancing Queen d’Abba rebaptisée Tennis Queens. Avec Michel Bergeron, pour la xième fois, on s’est encore demandé si le but d’Alain Côté était bon ou non, mais il a surtout été question de la statue érigée en l’honneur des trois Frères Stastny.

Il y a eu plusieurs autres sketchs tous aussi drôles  et appréciés les uns que les autres. Le public ne s’est pas gêné pour le démontrer. Tout a été fait avec un humour dont on ne se tanne pas. Ce qui m’a fascinée le plus, c’est la vitesse à laquelle les comédiens se changent et se font maquiller, c’est tout simplement incroyable.

Une nouveauté cette année, la Revue ira se faire connaître à Québec en janvier prochain (du 9 au 12 janvier) au Capitole. 2019 Revue et corrigée demeure à l’affiche du Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 4 janvier. Des billets sont encore disponibles ici.

Crédit Photos : François Laplante Delagrave 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *