District 31: on ne s’y ennuira pas!

The following two tabs change content below.

Le 3 septembre dernier, les médias étaient conviés à la Salle Jean Desprez de Radio-Canada pour le visionnement de la première semaine de la quatrième saison de District 31, suivi d’une conférence de presse. Si cette semaine est garante du reste de l’année, et bien, croyez-moi, on ne s’y ennuira pas!

Cette saison s’amorce trois mois après la poursuite policière mouvementée au cours de laquelle Bruno Gagné (Michel Charette) a eu un malencontreux accident qui a enlevé la vie à une fillette. On se rappellera que cette poursuite était exécutée afin d’attraper Yanick Dubeau (Patrice Godin)qu’on a tant aimé détester, surtout vers la deuxième partie de la dernière saison. Nous sommes à la veille du jour où la Direction des poursuites criminelles et pénales doit faire part de sa décision quant à la responsabilité de Bruno dans cette mort. Ce dernier est quand même calme et même serein, du moins en apparence…

Finalement, la décision du DPCP sort et aucune plainte ne sera portée contre Bruno, mais en est-il réjoui pour autant, surtout quand on connaît sa sensibilité à fleur de peau lorsque du mal est fait à un enfant? Nous ferons aussi la connaissance de Nancy Riopel (Geneviève Schmidt) la mère peu sympathique de la petite Julie qui a perdu la vie dans l’accident dont il fut question un peu plus haut. C’est très émouvant de voir la tristesse qui envahit Bruno. Même s’il n’y a pas reçu un verdict de culpabilité contre lui et qu’il sait qu’il n’est pas responsable de ces événements, on le sent très très affecté. Réussira-t-il à s’en sortir? On le lui souhaite en tout cas.  Plusieurs réponses lui seront fournies au cours des prochains mois.

Un type est retrouvé sur le Mont-Royal en état de choc et il demande à voir un sergent-détective qui s’avère être Patrick Bissonnette(Vincent-Guillaume Otis). Il dit avoir tué sa mère alors qu’il était intoxiqué après avoir absorbé de l’ayahuasca, une drogue hallucinogène dont l’importation est illégale au Canada. Pendant ce temps, Nancy Riopel fait toujours des siennes, incluant harceler Bruno avec des appels téléphoniques la nuit.

Comme c’est toujours le cas avec Luc Dionne, les textes possèdent un sens de la répartie provoquant parfois des fous rires, et, dans le cas de cette dramatique, c’est fort apprécié. Une belle complicité semble s’être installée entre Bruno Gagné et Patrick Bissonnette, mais aussi entre Michel Charette et Vincent-Guillaume Otis! D’autres personnages vont également s’ajouter, notamment un coroner incarné par Yves Jacques et un nouveau sergent-détective Florence Guindon (Catherine Proulx-Lemay), une femme de caractère qui compte plusieurs années avec le SPGM où elle a acquis une solide expertise dans les crimes familiaux. Bien hâte de voir la dynamique-ou la dynamite(!)-de cette nouvelle équipe de policiers. Nous y retrouverons également Gildor Roy, Sébastien Delorme, Geneviève Brouillette, Catherine St-Laurent, Pascale Montpetit, Patrick Labbé et Cynthia Wu-Maheux.

Pour la saison 2019-2020, Danièle Méthot, Simon Barrette, Stéphane Simard et Guillaume LemayThivierge seront les réalisateurs, alors que, comme depuis le début, la série sera produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau d’Aetios Productions.

Enfin, la cerise sur le sundae, on nous a appris qu’il y aurait une cinquième saison.  Un autre scoop ; la fin de la présente saison est maintenant déterminée, mais évidemment on ne nous l’a pas partagée! District 31 reprend l’affiche du lundi au jeudi, à 19h00, dès lundi le 9 septembre sur les ondes d’ Ici Radio Canada Télé.

Crédits Photos : Ici Radio-Canada Télé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *