La route selon les 2Frères

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Après avoir fait chanter le Québec avec leurs succès Maudite promesse, Qu’est-ce que tu dirais? ou encore Nous autres, titres de leur premier album qui s’est écoulé à plus de 100 000 exemplaires et qui leur a valu les Félix de l’Album pop de l’année et Groupe de l’année au 38ème Gala de l’ADISQ, les 2Frères nous reviennent en force avec un tout nouvel opus de 12 titres, La route, produit par Mario Pelchat et entièrement réalisé par Steve Marin qui a également écrit la majorité des textes.

Hormis un petit nouveau, Stéphane Blanchette, le duo est resté fidèle à ses collaborateurs de la première heure : Amélie Larocque (que l’on connaît aussi sous le nom d’Amé) pour les chansons En dedans, comme en dehors et Léo Gagné, ainsi qu’Alexandre Poulin pour Une seule fois.

Pour la sortie de leur nouveau bébé toujours aux sonorités pop-folk, les jeunes frères ont donné, hier soir au MTELUS, un lancement-spectacle. Plusieurs artistes de tout horizon ont répondu présent pour fouler le long tapis rouge dont Mario Pelchat, Steve Marin, Sally Folk, Mélissa Ouimet, Jérémy Demay, Renée Wilkin et Andy St Louis.

Pour leur performance, les deux frères ont choisi plusieurs pièces, notamment Comme avant qui démontre qu’il faut rester fidèle à soi-même même lorsqu’on est en haut de l’échelle et Mom, qui, bien qu’elle soit écrite par Steve Marinreste un très bel hommage pour la maman des deux chanteurs.

La touchante Ti-gars  parle de la maladie qui peut toucher un enfant alors que  La route, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne parle pas de celle qu’ils parcourent en tournée, mais plutôt de la route intérieure que chaque être humain traverse au cours d’une vie avec les peurs, les doutes, ou encore les rencontres qui l’accompagnent.

L’album, qui est disponible dès aujourd’hui dans tous les magasins et plateformes de téléchargement, porte bien son nom, finalement!

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *