15 ans pour Simple Plan!

The following two tabs change content below.

Derniers articles parAnny Lemire (voir tous)

15 ans de Simple Plan ça se fête, et c’est exactement ce que les gars de la formation ont fait pour souligner leurs nombreuses années de carrière. Pour se faire, ils ont décidé d’offrir un énorme cadeau à leurs plus grands fans : une tournée spéciale 15e anniversaire qui s’est arrêté au M Telus (anciennement le Métropolis) de Montréal, le 18 septembre dernier.

Une salle intime, No Pads, No Helmets, Just Balls en entier et de la pure énergie, c’était les éléments qu’il fallait pour passer un moment parfait en compagnie de nos Montréalais favoris.


©Em Grey /Feisty

Un medley de chansons pop-punk datant du début des années 2000 à fin 2009 a précédé Simple Plan et a préparé la foule à un spectacle nostalgique, mais tout à fait survolté. Peu importe leur âge, les gens chantaient en cœur les paroles marquantes de ces chansons iconiques. La formation a finalement pris d’assaut la scène vers 9h15 sous un tonnerre de cri et d’applaudissements.  Les musiciens ont tout de suite ouvert le bal avec I’d Do Anything, la piste d’ouverture de leur premier album No Pads, No Helmets, Just Balls, pour finalement faire l’ensemble du disque paru en mars 2002.

Le spectacle donnait le sentiment d’une capsule temporelle qui venait d’exploser. Les logos de la bannière du groupe étaient les mêmes qu’à ses débuts (avec quelques différences de couleurs), les gars avaient le même look qu’il y a 15 ans à quelques différences près (ils portaient même des t-shirts Role Model : une ligne de vêtement conçu par Chuck Comeau (le batteur) et Pierre Bouvier (le chanteur) au début des années 2000). La seule exception à ce retour dans le passé était l’absence du bassiste David Desrosiers qui, en mai de cette année, annonçait qu’il prenait une pause professionnelle pour soigner une dépression. Pierre a d’ailleurs pris le temps d’adresser un mot aux admirateurs concernant ce dernier en disant qu’il allait bien et qu’il ne perdait pas sa place au sein du groupe.

Après un set endiablé, le groupe a procédé à un rappel plus que généreux comprenant sept chansons tirées des albums Still Not Getting Any… (2004), Get your heart on! (2011) et Taking one for the team (2016). La foule a donc pu se déchainer sur des pistes énergiques telles que Shut Up, Jump et Boom!, alors que Crazy et Welcome To My Life ont apporté leurs lots de sentiments en rendant plusieurs extrêmement émotifs.

On ressentait vraiment le lien d’amour qui unissait Simple Plan à la foule. C’était très émouvant à voir et je considère que c’est un énorme privilège d’avoir eu la chance d’assister à cette soirée mémorable. Une soirée simplement parfaite qui m’a fait revivre de manière exceptionnelle ma jeune adolescence.

Liste des chansons:
1. I’d Do Anything
2. The Worst Day Ever
3. You Don’t Mean Anything
4. I’m Just A Kid
5. When I’m With You
6. Meet You There
7. Addicted
8. My Alien
9. God Must Hate Me
10. I Won’t Be There
11. One Day
12. Grow Up
13. Perfect

Rappel:
1. Shut Up
2. Jump
3. Boom
4. Jet Lag (en français!!!)
5. Summer Paradise
6. Crazy
7. Welcome To My Life

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *