jeunesse

2 séries littéraires qui nous ramènent à l’école secondaire!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Alors que des milliers d’élèves reprendront ce lundi l’école secondaire en présentiel, il peut être intéressant de s’évader dans un univers pas si lointain où il n’y avait pas de gels désinfectants, de masques, de confinement et de distanciation sociale. Voici donc 2 séries littéraires jeunesses sorties récemment qui vont rendre les parents nostalgiques et divertiront les adolescents qui se sentiront sans aucun doute compris.

Les Voisines de Catherine Bourgault

Prolifique autrice de nombreux romans pétillants pour adultes et autant plus nombreuses collections pour les jeunes, Catherine Bourgault propose ici une nouvelle série à la fois amusante, sincère et touchante qui comprend pour l’instant deux parutions.

Lou et Tessa sont voisines depuis peu. Elles ont approximativement le même âge mais ne vont pas à la même école secondaire. Lou, qui, malgré elle, est confrontée au déménagement imminente du nouveau chum de sa mère et de ses deux fils , étudie dans une école publique dans laquelle sa mère est d’ailleurs secrétaire. Elle tente de se libérer de son amour sans retour pour son ami d’enfance Christophe qui vit une relation tumultueuse avec sa meilleure amie Romane. Née dans une famille de musiciens jouant dans des orchestres partout dans le monde, Tessa vit une tout autre réalité en étudiant dans une école privée huppée. Elle a de la difficulté à s’intégrer socialement à cause de son anxiété généralisé. Elle doit également gérer son désintérêt grandissant pour le piano alors que sa mère souhaite que Tessa devienne musicienne professionnelle. Et pourtant, malgré ces différences, Lou et Tessa, par le biais de textos et de quelques balades dans leur rue, développent une amitié durable et s’apportent mutuellement du réconfort.

Jeunesse

Les Voisines aborde des sujets qui touchent la génération d’aujourd’hui comme la pression académique, l’autisme et les premiers sentiments amoureux de manière très naturelle. Les situations semblent très réalistes et authentiques en plus de réserver de belles surprises. La narration au je nous permet de bien se plonger dans les pensées de Lou et Tessa.

Le rebondissement final contenu dans le deuxième tome ne provoquera pas des insomnies tant on veut savoir ce qui va se passer, mais est suffisamment intriguant pour donner hâte à la suite des tribulations de Lou et Tessa.

Les deux premiers tomes des Voisines sont distribués par Les Éditeurs Réunis. Il est possible d’en faire l’achat en cliquant ICI.

Stella, qu’est-ce que tu fais là? de Sandra Sirois

Avec cette première incursion dans la littérature jeunesse, Sandra Sirois s’inspire de son propre parcours au secondaire pour traiter de façon très honnête et brutale de l’intimidation qui régit dans les écoles secondaires. Elle s’attarde plus précisément à la cruelle intimidation que les filles s’infligent entre eux dans l’espoir de demeurer populaire.

Au fond d’elle-même, Stella, qui vient d’aménager dans un quartier défavorisé avec sa mère monoparentale et surchargé au travail, n’aspire pas à être la fille la plus populaire de son école. elle veut seulement faire partie de la gang cool pour avoir la paix. Ce qui arrive rapidement contre toutes ses attentes. Sauf que la lune de miel est de courte durée, ses nouvelles amies se rendant compte que Stella n’est pas aussi superficielle et populaire sur les réseaux sociaux, surtout qu’elle est secrètement entichée d’un garçon inaccessible.

C’est alors que les troubles commencent. Stella Savoie devient la risée de son école. Le cauchemar se poursuit à la maison à cause des réseaux sociaux, de l’absence et des critiques souvent injustifiées de sa mère et de sa profonde solitude. Heureusement qu’il y a sa voisine médium qui lui sert de réconfort.

jeunesse

Sans ne jamais être trop lourds, les mésaventures de Stella touchent particulièrement, car presque n’importe qui peut s’identifier aux émotions contradictoires qu’elle vit. Tout en repensant à ses propres épisodes d’intimidation et en revivant la peine, la souffrance et l’épuisement qui y sont rattachés, le lecteur aura envie de faire un immense câlin à Stella pour lui dire que, aussi cliché que cela sonne, ça finit par s’arranger avec les années. L’écriture à la fois légère et vulnérable de Sandra Sirois instaure un climat anxiogène prenant et une lueur d’espoir qui fait sourire et rire à plusieurs reprises. Le deuxième tome s’enligne pour être dans les mêmes eaux alors que Stella flirtera dangereusement avec la drogue pour s’évader de ses problèmes qui semblent éternellement sans solution…

Stella, qu’est-ce que tu fais là est distribué par Hurtubise. Il est possible de se procurer les deux premiers tomes en cliquant ICI.