Ariane Moffat et ses invités ouvrent le Festival Franco-Ontarien TekSavvy!

The following two tabs change content below.

Il était difficile de croire qu’un festival pourrait avoir lieu en ces temps difficiles, et pourtant Le Festival Franco-Ontarien TekSavvy n’a jamais baissé les bras pour mettre à l’honneur la langue française et tous les Ontariens. La 45ième édition du festival qui, pour la première fois, a pu se faire le jour même de la fête des Franco-Ontariens, a donc offert une ouverture exceptionnelle avec la participation d’un public sur place ainsi qu’en ligne, et nulle autre que Ariane Moffatt pour donner le ton à cette première soirée. Accompagnée de ses musiciens Maxime Bellavance, Mélissa Lavergne, François Plante et Jean-Luc Huet, c’est avec beaucoup de fierté et d’émotion que l’autrice-compositrice et interprète a pris place sur la scène du Parc Major’s Hill à Ottawa pour nous dévoiler une toute nouvelle version de son spectacle Petites mains précieuses. 

Son énergie et sa joie contagieuse ainsi que son talent indéniable pour mettre de la nouveauté dans ses propres compositions nous ont permis de réentendre avec beaucoup de plaisir les pièces de son répertoire telles que Debout, Miami et Je veux tout. Parmi les pièces qui ont pris une toute autre dimension lors de ce spectacle, La statue en fait partie, notamment pour le message qu’elle porte qui a encore plus d’impact depuis la lourde vague de dénonciations qui a frappé l’industrie dans les derniers mois.

Tout au long de la soirée, divers artistes ont rejoint Ariane pour partager la scène, en commençant par De Flore avec lesquels elle a partagé le titre Pour toi pour ensuite combler l’espace d’un son pop reggae et présenter deux extraits de leur EP Figure déserte paru en juin. En avril dernier, Ariane Moffat a sorti un EP 100% pop sous l’étiquette SOMMM dont la pièce Aimants a vécu sa première fois sur scène. Rosie Valland a joint à son tour la scène pour partager la pièce Le ciel s’est renversé ainsi qu’une relecture incroyable de Désanchantée sur laquelle on a pu tout de suite reconnaître la touche personnelle d’Ariane. Un moment de partage très beau et intéressant qui a été suivi de la pièce titre du dernier opus de Rosalie, Blue. 

Pour terminer la soirée, c’est le slammeur Le R Premier qui s’est emparé de la scène pour nous emporter dans son univers lumineux et finalement interpréter avec Ariane le titre Chérie. Une soirée remplie d’énergie, d’humour, de chaleur et de lumière tout comme la pièce Sunshine qui a clos ce magnifique spectacle et qui nous a littéralement fait du bien à l’âme.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *